07:07 ARCHITECTURE

Un ancien hôtel neuchâtelois devient résidentiel après avoir abrité le fisc

Teaserbild-Quelle: Philippe Chopard

Si l’enveloppe est restée grosso modo la même, l’intérieur de l’ancien hôtel cantonal des impôts, au port de Neuchâtel, termine une transformation profonde. Une vingtaine d’appartements et des bureaux vont prendre le relais dans un édifice séculaire, construit au XIXᵉ siècle pour servir d’hôtel de prestige.

Hôtel impôts Neuchâtel 1

Crédit image: Philippe Chopard

La situation de l’immeuble est idéale, mais ses futurs appartements resteront d’un accès abordable.

C’est la fin d’une longue parenthèse de six ans, et aussi celle d’une époque. L’ancien hôtel des impôts de Neuchâtel, situé sur le port, va revivre dans quelques semaines sous la forme d’un immeuble résidentiel et de bureaux. Si l’enveloppe du bâtiment reste, la population ne reconnaîtra plus l’intérieur !

Jusqu’en 2015, les contribuables avaient l’habitude de sentir le poids de la pression fiscale neuchâteloise en franchissant le seuil du bâtiment. Ils débouchaient sur un vaste hall d’entrée bordé de coursives donnant accès aux bureaux. Tout est désormais comblé, dans le cadre du vaste chantier de rénovation que le propriétaire, en l’occurrence la caisse de pensions de l’Etat de Neuchâtel, a finalement choisi d’engager.

Un étage de plus
L’architecte mandaté avait pour mission principale de conserver l’enveloppe. Mais il a pu s’exprimer en réalisant 19 appartements sur les cinq niveaux supérieurs de l’immeuble. Le rez-de-chaussée et le premier étage sont constitués d’espaces de bureaux. Et, sur le toit, un dernier étage a été ajouté pour redonner du lustre à l’ensemble.

Hôtel impôts Neuchâtel 3

Crédit image: Atelier d'architecture Serge Grard

L’ancien hall d’entrée et ses coursives intérieures ont été complètement transformés.

La situation de cet immeuble est idéale. En bord du lac, entre le port de Neuchâtel et le Collège latin, il aurait pu prétendre à abriter des logements de très haut standing. Il n’en sera rien, a promis l’architecte au début des travaux. L’escalier d’origine a été remis en état, et deux ascenseurs ont été aménagés.

La transformation de ce bâtiment lui donne une nouvelle vie. Construit au XIXᵉ siècle, il a d’abord servi d’hôtel, avec un important défilé de célébrités. Même l’empereur français Napoléon III et son épouse Eugénie y ont séjourné en 1865.  L’Etat de Neuchâtel a fini par le racheter il y a plus de quarante ans pour y héberger divers services administratifs – dont le fisc - jusqu’il y a six ans.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.