12:05 DIVERS

La tour Lonza inscrite au patrimoine architectural suisse

Teaserbild-Quelle: Sabine Schneeberger/Canton de Bâle-Ville

Bâle est à l'honneur. Elle accueille déjà le plus haut bâtiment habitable de Suisse, la Tour Roche 2 qui culmine à 200 m. La tour Lonza a été, pour sa part, récemment classée monument historique par le Conseil d'Etat.

 

Tour Lonza Bâle

Crédit image: Sabine Schneeberger/Canton de Bâle-Ville

Surnommée le rasoir, la tour Lonza est un joyau de l’architecture métropolitaine d’après-guerre.

Inaugurée en 1962, la construction de 68 m de haut, réalisée selon les plans de Suter + Suter, était à l'époque le plus haut bâtiment de Bâle. En fait, cette tour avait pour référence le Palazzo Pirelli. Avec une hauteur de plus de 127 m, ce dernier conçu par Gio Ponti et Pier Luigi Nervi à Milan, comptait parmi les plus hauts immeubles d'Europe lors de sa mise en service en 1960. Deux ans plus tard, le bâtiment a eu un petit frère à Bâle: la tour Lonza, située près de la gare.

Copié-collé
Les architectes Hans-Rudolf et Peter Suter se sont inspirés de la tour de Milan pour concevoir le bâtiment administratif de l'entreprise chimique suisse, qui présente également un plan hexagonal allongé. La façade en aluminium nervuré du bâtiment en béton rappelle également le gratte-ciel italien.


Le Palazzo Pirelli de Gio Ponti et Pier Luigi Nervi à Milan et ses 127 m de hauteur comptait parmi les plus hauts édifices européens des années soixante.

Crédit image: 0000ff, œuvre personnelle, CC-by-sa 3.0/fr

Le Palazzo Pirelli de Gio Ponti et Pier Luigi Nervi à Milan et ses 127 m de hauteur comptait parmi les plus hauts édifices européens des années soixante.

La tour Lonza est un témoin matériel de l'époque et constitue un monument historique en raison de sa grande valeur architecturale et urbanistique. Depuis son achèvement, elle n'a pratiquement pas été modifiée.

Rénovation et développements au programme
Chez Lonza, on se réjouit de cette reconnaissance. Comme l'entreprise l'a expliqué à la Basler Zeitung, cette inscription n'est pas un obstacle au développement du site de l'entreprise entre les rues Münchensteiner, Nauen et Lindenhof. On voit même dans la mise sous protection une base pour un développement possible du site du Lindenhof. L'entreprise travaille actuellement sur «un plan d'aménagement pour la réalisation potentielle d'un avant-projet avec deux immeubles supplémentaires sur le site». En outre, il est prévu de rénover complètement la tour Lonza.

Le département bâlois des travaux publics et des transports est au courant de ces projets. Comme l'a expliqué un porte-parole du département interrogé par le journal, des échanges ont lieu avec Lonza sur le développement du site du Lindenhof. Il n'y a pas encore de projet de construction concret et la mise en œuvre est encore incertaine.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.