11:01 DIVERS

La Franche-Comté va améliorer sa liaison ferroviaire vers la Suisse

Teaserbild-Quelle: SNCF

Les transports ferroviaires entre La Chaux-de-Fonds (NE) et Besançon, en Franche-Comté, vont connaître une vraie révolution cette année, avec l’engagement de deux chantiers de part et l’autre de la frontière. La SNCF améliora sa ligne du « train des horlogers », et les CFF rénoveront la gare du Locle.


En marge d’un important projet d’évitement routier du centre du Locle, la liaison ferroviaire entre La Chaux-de-Fonds et Besançon préoccupe les autorités neuchâteloises et françaises. Les intentions d’améliorer les infrastructures sont presque simultanées. Elles visent toutes à réduire le trafic automobile transfrontalier, qui est absolument infernal le matin et en fin d’après-midi à la hauteur de la douane de Col-France.

La SCNF vient ainsi d’annoncer vouloir consacrer cette année 55 millions d’euros à la réfection de la ligne entre Besançon et la frontière suisse. Ces travaux, qui démarreront ce printemps, visent à augmenter la vitesse des trains et à améliorer leur circulation. Sur un tracé long de 75 kilomètres, la réfection totale des ballasts et le réaménagement de plusieurs gares, notamment celles de Villers-le-Lac et de Morteau, provoqueront une interruption totale du trafic ferroviaire pendant huit mois. Le fameux « train des horlogers » ne circulera pas cette année, mais, assurent les autorités françaises, ce sera pour la bonne cause. Actuellement, ce sont 31 rames TER qui le font vivre quotidiennement, dont la moitié franchissent la frontière.  

Mobilité réduite sur les quais loclois

Ces travaux tombent à point nommé pour la Ville du Locle, qui sera aussi au chevet de sa gare. Les CFF vont procéder dès le mois de mars à la réfection des quais pour les adapter aux personnes à mobilité réduite. Ce chantier, qui coûtera 7 millions de francs, sera le prélude à la réfection du bâtiment ferroviaire et au réaménagement de la place, prévu par les autorités locales dans la foulée.

Ces travaux ferroviaires s’accompagnent aussi de la réorganisation des transports publics entre Le Locle et les rives du Doubs. Le Régional, ligne de train qui dessert le village des Brenets, sera remplacé en 2025 par une ligne de bus… électrique. D’ici là, la question des embouteillages au centre du Locle sera résolue. Du moins les autorités l’espèrent-elles.


Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.