11:08 DIVERS

La construction d'une villa à Savièse bute sur une nécropole

Teaserbild-Quelle: Studio Bonnardot - Sion

Les fouilles de l'Office cantonal valaisan d'archéologie sur le territoire de la commune de Savièse ont été couronnées de succès. Elles ont permis de découvrir et d’étudier les vestiges d’une vingtaine de tombes datant de l’âge du bronze. Il s'agit de la première découverte de nécropole préhistorique «en cistes» dans le canton.

Une nécropole a été découverte près de Savièse (VS) permettant aux archéologues d'analyser les techniques d'inhumation de l'époque.

Crédit image: Studio Bonnardot - Sion

La nécropole découverte a permis aux archéologues d'analyser les techniques d'inhumation de l'époque.

Lors d’une série de sondages réalisés préalablement à la construction d’une villa dans un secteur archéologique du lieu-dit des Mouresses à Savièse (VS), les chercheurs de l’Office cantonal d’archéologie (OCA) ont mis au jour une nécropole préhistorique. Les tombes se présentent  «en ciste», en montrant des défunts inhumés en position repliée dans des petits coffres en dalles de pierre.

Les fouilles ont révélé la présence d’au moins dix-huit tombes. L’architecture funéraire, le type d’inhumation et le mobilier (un diadème en bronze) découvert dans la première tombe dégagée permettent d’attribuer la construction de la nécropole au début de l’âge du bronze, vers 2000 ans av. J.-C.

La découverte de 18 tombes préhistoriques permet de dater la période des vestiges à 2000 ans av. J.-C.

Crédit image: Studio Bonnardot - Sion

La découverte permet de dater la période des vestiges à 2000 ans av. J.-C.

Des sites funéraires de ce type, datant du Néolithique, sont déjà bien connus en Valais. Avec la découverte de la nécropole de Savièse, c’est toutefois la première fois qu’un tel ensemble de l’âge du bronze ancien peut être analysé. Des documents mentionnent des découvertes similaires, notamment au XIXᵉ siècle. Ils restent cependant trop lacunaires. L’étude de ce site démontre que la tradition de l’inhumation en ciste, en position repliée, a perduré jusqu’au début du IIᵉ millénaire av. J.-C., avant que la tombe en position allongée sur le dos ne s’impose dans toute la région.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.