08:06 DIVERS

La tradition du pont couvert revit dans un complexe touristique en Chine

Teaserbild-Quelle: Jin Weiqi

A proximité de la métropole de Jiangmen,  un nouveau pont en bois installé dans un complexe touristique écologique est le symbole de la revitalisation de cette région du sud-ouest de la Chine. La structure conçue par le studio d’architecture LUO fait revivre la tradition du pont couvert.

Le pont couvert au crépuscule. Un espace suffisant a été étudié afin que les bateaux puissent passer au-dessous.

Crédit image: Jin Weiqi

Le pont couvert offre un espace suffisant pour le trafic de bateaux.

Le paysage traversé par d'innombrables cours d'eau autour de Gulou, une localité située à proximité de la métropole du sud-ouest de la Chine Jiangmen, a été façonné pendant des siècles par les hommes. Ils ont utilisé les cours d'eau pour l'agriculture et la pêche, en aménageant des étangs et en construisant des digues ou des collines artificielles. Certaines régions ayant été séparées les unes des autres, d'innombrables ponts en bois ont été construits au fil du temps. Afin de permettre le passage des bateaux et des petits navires, ils étaient fortement voûtés et leurs arches assuraient leur stabilité.

Le paysage traversé par d'innombrables cours d'eau autour de Gulou, une localité située à proximité de la métropole du sud-ouest de la Chine Jiangmen, a été façonné pendant des siècles par les hommes. Ceux-ci ont utilisé les cours d'eau pour l'agriculture et la pêche, en aménageant des étangs et en construisant des digues ou des collines artificielles. Certaines régions ayant été séparées les unes des autres, d'innombrables ponts en bois ont été construits au fil du temps. Afin de permettre le passage des bateaux et des petits navires, ils étaient fortement voûtés et leurs arches assuraient leur stabilité.

Aujourd'hui, ces villages aquatiques sont menacés de disparition, car la région s'urbanise de plus en plus, tandis qu'une grande partie de la population a abandonné la pêche pour vivre en ville. Le projet «Gulou Waterfront» vise à sensibiliser à nouveau de tels endroits. Il s'agit d'une station de tourisme écologique et culturel qui intègre l'héritage des villages environnants. Cela doit se faire en préservant le paysage et son réseau hydrographique, mais aussi en réintroduisant la pêche et l'élevage. Et pour faire revivre ce paysage aquatique, de nouveaux ponts sont nécessaires

Visualisation de la structure en bois de pin et entrée du pont du côté ouest.

Crédit image: Jin Weiqi

La structure du pont est faite en pin.

L'un d'entre eux a été conçu par le studio LUO, dont les architectes se sont inspirés des ponts traditionnels: pour leur ouvrage en arc, qui relie une rue commerçante à une zone de loisirs pour enfants, ils ont utilisé du bois de pin. L'arche se situe à 4 m au-dessus du niveau habituel de l'eau, et ses architectes en ont fixé la portée à environ 25 m. Le pont est conçu de manière à ce que les bateaux de plaisance et les bateaux de pêche puissent passer en dessous sans problème.

Un couloir fermé avec des plaques métalliques
Le pont est conçu comme une sorte de corridor fermé, ce qui le distingue des autres ouvrages ouverts de la station. Les architectes ont voulu souligner avec leur pont la transition entre la rue commerciale «fonctionnelle» et la zone de loisirs relativement «ludique». La construction d'un couloir couvert sur des ponts est une vieille tradition. Le projet a également repris le mode de construction des ponts couverts historiques. Cela améliore la stabilité globale de la construction. En même temps, la structure en dessous est ainsi protégée du soleil et de la pluie. Car dans la partie occidentale du delta de la rivière des Perles, où se trouve le pont, les précipitations sont nombreuses.

L'intérieur du pont doit donner un sentiment de sécurité. Il est également protégé des intempéries par des panneaux assemblés.

Crédit image: Jin Weiqi

L'intérieur du pont doit donner un sentiment de sécurité. Il est également protégé des intempéries par des panneaux assemblés.

En outre, la façade a été recouverte de plaques métalliques qui non seulement offrent une protection supplémentaire contre les intempéries, mais créent également une atmosphère de sécurité à l'intérieur.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.