15:07 DIVERS

La tuile solaire préservera l’aspect séculaire du Lycée Jean-Piaget de Neuchâtel

Source de l'image teaser: Philippe Chopard

L’Etat de Neuchâtel va recourir à des tuiles solaires pour le nouveau toit des bâtiments du Lycée Jean-Piaget, dans le cadre d’un ambitieux programme de rénovation de 30 millions de francs. Ce choix préserve l’aspect séculaire de l’ancienne Ecole supérieure de commerce.

Lycée Jean-Piaget NE 2

Quelle: Philippe Chopard

L’ancien bâtiment de l’Ecole supérieure de commerce va bénéficier de l’apport du photovoltaïque sans changer son aspect extérieur.

L’installation de panneaux solaires sur les bâtiments patrimoniaux dans le canton de Neuchâtel se heurte parfois à des refus d’entrer en matière. Notamment de la part du Service cantonal de l’aménagement du territoire. Pourtant, l’Etat semble esquisser une solution dans le cadre de la rénovation des bâtiments du Lycée Jean-Piaget, au bord du lac. Le collège centenaire de l’ancienne Ecole supérieure de commerce va donc troquer sa couverture contre des tuiles solaires. « C’est la seule solution pour préserver l’aspect du bâtiment », a déclaré la nouvelle conseillère d’Etat Crystel Graf devant le Grand Conseil.

Des tuiles solaires sur un bâitment centenaire, qui va être rénové de fond en comble pour un montant de 24 millions. Dans le voisinage, l’autre complexe scolaire du Lycée Jean-Piaget, construit dans les années 1980, sera aussi rafraîchi pour 6 millions supplémentaires. Les équipements photovoltaïques en toiture pourront assurer près de la moitié de la consommation d’électricité.

Trois ans de travaux
Le chantier commencera en automne pour durer environ 3 ans. Il se consacrera à réduire la consommation thermique et électrique des deux bâtiments. Ceux-ci seront dépollués – de l’amiante a été détecté à différents endroits - et leur sécurité incendie mise aux dernières normes. Les toitures seront bien évidement assainies et le confort estival des locaux amélioré. Un mandataire général sera désigné pour résoudre les éventuels litiges ou différends qui pourraient surgir pendant la durée du chantier.

La rénovation de ces deux bâtiments scolaires – dont l’ancien a abrité la conseillère fédérale Karin Keller Sutter, est couplée avec la reconversion en centre du livre de la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel, située au centre-ville. Cette dernière a en effet abrité quelques classes du lycée par le passé.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.