14:09 DIVERS

L’aéroport de Sion s’engage à fournir plus de biocarburant pour ses avions

Teaserbild-Quelle: Carsten Steger, CC_BY-SA_4.0

L’aéroport de Sion (VS) a débuté la commercialisation de biocarburant, (SAF), qui est actuellement mélangé à hauteur de 35% avec du kérosène. Il lance ainsi un programme de recherche pour une gestion éthique du transport aérien, selon les principes du développement durable

Aéroport de Sion

Crédit image: Carsten Steger, CC_BY-SA_4.0

L'aéroport valaisan se veut pionnier dans l'aviation écologique.

L’aéroport de Sion (VS) a commencé la distribution de SAF (Sustainable Aviation Fuel), ce biocarburant créé à base d’huiles végétales et de graisses animales,). Pour être utilisé, ce dernier doit encore  être mélangé préalablement avec du kérosène fossile dans des centres de production appropriés. Si l’intérêt que lui porte le monde de l’aviation est clair, l’engouement reste timide. Son prix et son caractère non-contraignant explique en partie ce manque d’enthousiasme, souligne l’aéroport sédunois.

Citernes encore sous-utilisées
Les citernes de l’aéroport permettent pourtant l’acquisition d’une part suffisante de SAF. Dans un premier temps, il s’agira de vendre un produit au taux choisi par le client qui recevra un certificat de vente. Le produit ne sera pas obligatoirement distribué au client concerné, mais sera versé selon le rythme de distribution par les différentes citernes. Il est possible aujourd’hui de voler avec du kérosène contenant 50% de produit SAF. Le carburant délivré par l’aéroport de Sion (VS) en contient pour l’heure 35%.

Une gestion éthique
Consciente de l’importance de son rôle en matière de protection de l’environnement, la direction de l’aéroport a mis sur pied un programme de recherche sur la gestion du SAF, en collaboration avec l’Institut informatique de la HES-SO Valais-Wallis et avec le soutien de TotalEnergies. L’objectif est d’assurer une gestion éthique
de ce biocarburant, en assurant sa traçabilité du produit, une transparence de ses stocks, et en prévenant un éventuel écoblanchiment.

En matière de biocarburants, l’aéroport de Sion (VS) est bien en avance sur les objectifs nationaux et fait office de pionnier des aéroports régionaux. Pour 2025, il estime qu’il devrait en écouler 2%. Des prévisions pour l’heure modestes, mais prometteuses. Ce taux est en effet appelé à croître de manière sensible en raison de l’augmentation des moteurs d’avion adaptés.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Fondation pour la protection du climat et de la compensation du CO₂ KliK

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.