14:07 DIVERS

Les CFF abandonnent la technique de compensation du roulis sur les courbes

Teaserbild-Quelle: SBB_CFF_FFS

Les CFF renoncent à mettre en route la technique de franchissement rapide des courbes avec réduction des temps de trajet sur certaines lignes. La nouvelle méthode ne permet pas de faire les économies prévues sur les travaux de maintenance du réseau.


CFF roulis 2

Crédit image: SBB_CFF_FFS

Les tests de compensation du roulis menés à l'époque sur des rames IC2000 modernisées ne sont finalement pas concluants.

Les CFF renoncent au franchissement rapide des courbes assisté par la compensation du roulis dans leurs convois. Les courses de test ont en effet mis au jour des effets négatifs sur le confort de voyage. Cette technique hautement complexe, développée sur mesure pour un marché de niche, s’avère comparativement exigeante en termes d’entretien et source d’erreurs. La décision des CFF permet d’améliorer le confort de roulement du duplex TGL, ainsi que de renforcer la flexibilité et la fiabilité de l’exploitation ferroviaire. Les CFF restent toutefois fidèles à leur objectif de réduction des temps de trajet sur les lignes Berne–Lausanne et Winterthour–Sankt-Margrethen.

Tests non satisfaisants
À l’époque, les CFF avaient décidé de miser sur le franchissement rapide des courbes en se basant sur les connaissances techniques disponibles ainsi que sur des études et des courses de test réussies, effectuées avec des IC2000 transformés. La compensation du roulis était considérée comme la technique d’avenir qui, embarquée dans les trains duplex, permettrait de réduire les temps de trajet et de réagir à l’augmentation de la demande.

Ces dernières années, l’expérience a toutefois montré que si les techniques hautement complexes, développées sur mesure pour les marchés de niche, comme la compensation du roulis pour le franchissement rapide des courbes, étaient réalisables sur le plan technique, elles étaient comparativement exigeantes en termes d’entretien et non porteuses d’avenir. Par ailleurs, des essais approfondis ont mis clairement en lumière les effets négatifs du franchissement rapide des courbes sur le confort de roulement, une situation insatisfaisante tant pour la clientèle que pour les CFF.

Concept trop éphémère
C’est pourquoi, dans leur stratégie de flotte actuelle, les CFF misent sur des trains et des techniques qui ont fait leurs preuves. Cette stratégie prévoit le remplacement du duplex TGL à la fin de son cycle de vie au milieu des années 2040 par du matériel standard. La technique de franchissement rapide des courbes avec réduction des temps de trajet ne pourrait donc être utilisée que pendant une dizaine d’années. Les investissements nécessaires dans l’infrastructure ferroviaire ne seraient donc pas rentables.

Le directeur des CFF a pris la décision d’abandonner le franchissement rapide des courbes pour se concentrer davantage sur l’amélioration du confort de roulement du duplex TGL dans l’intérêt de la clientèle.

Crédit image: SBB_CFF_FFS

Le confort des usagers s'accommode mal de la technique de compensation du roulis testée par les CFF.

À l’avenir, les CFF entendent se concentrer sur le confort de roulement. Ils ont confié à Alstom la mission de vérifier les différentes options de développement de la stabilité de marche du duplex TGL et commandé une étude de faisabilité en ce sens.

Nouveau tracé entre Lausanne et Berne
Les réductions de temps de trajet escomptées, cinq minutes entre Lausanne et Berne à partir de 2036 et deux minutes entre Winterthour et Sankt-Margrethen à une date ultérieure, ne pourront être atteintes. Mais les CFF continuent de poursuivre leurs objectifs de réduction des temps de trajet et de stabilité de l’horaire. Pour ce faire, ils préconisent la construction dûn nouveau tracé ferroviaire entre Lausanne et Berne. Une étude en cours mandatée par la Confédération devrait se terminer à l’automne 2022. Pour ce qui est de la ligne Winterthour–Sankt-Margrethen, les CFF entendent appliquer la même procédure et mandater une étude.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.