22:12 DIVERS

Murs antibruit en argile pour réduire le bruit du trafic ferroviaire et autoroutier

Teaserbild-Quelle: Wolbert Marten/TU Wien

L’argile, un matériau antibruit écologique et économique, a été testé par des chercheurs autrichiens. En exploitant la terre des voies ferrées, ils ont conçu des prototypes particulièrement bien adaptés et ont découvert que l’argile était plus performante que les solutions classiques mais qu’elle nécessitait la construction de murs plus larges et plus lourds. 

Les murs antibruit en argile doivent protéger de manière durable contre le bruit des autoroutes vrombissantes et des trains qui passent à toute vitesse.

Crédit image: Wolbert Marten/TU Wien

Les murs antibruit en argile peuvent protéger de manière durable et efficace contre le bruit des autoroutes vrombissantes et des sifflements des trains qui passent sans relâche.

«L'argile est un matériau de construction particulièrement prometteur pour les ouvrages soumis à de faibles contraintes mécaniques, comme les murs antibruit» affirme Hirut Grossberger, cheffe de projet à la Haute école de sciences appliquées St Pölten en Autriche. Dans le cadre d'une étude de recherche, elle a examiné avec son équipe dans quelle mesure et avec quelle efficacité différentes techniques de construction en argile peuvent être appliquées  pour les murs antibruit notamment dans le trafic ferroviaire.

Les scientifiques ont développé divers prototypes en veillant à l'efficience du processus de fabrication. A titre d'exemple, la terre excavée lors de la construction d'une voie ferrée a été utilisée directement pour la construction des murs antibruit. Ce qui permet de réduire les distances de transport, de préserver les ressources et de réduire la consommation d'énergie et les émissions.

Matériau innovant
Le projet de recherche a démontré que l’argile était un matériau de construction adapté pour les murs antibruit, sur les plans technique, ferroviaire et juridique. «Pour des raisons statiques, les ouvrages antibruit seront certes beaucoup plus larges et plus lourds que les systèmes actuels, mais ils pourront tout de même être placés dans la section régulière de la voie, explique la chercheuse. Outre les avantages environnementaux, ils reviennent, grâce à leur longue durée de vie, à moindre coût que les murs antibruit traditionnels.»

A tester en conditions réelles
Il faudra sans doute attendre encore un peu avant que les murs antibruit en argile ne soient commercialisés, car un certain travail de recherche est encore nécessaire. En réalité le comportement de l'ouvrage sous une sollicitation dynamique permanente en fonctionnement réel est encore inconnu à ce jour.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Doka Schweiz AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.