12:54 DIVERS

Vous prendrez bien vos vacances dans un appart historique des années 70

Teaserbild-Quelle: Studio Gataric

Bümpliz, autrefois un village agricole, a été annexé à Berne en 1919 et a connu un boom de la construction après la Seconde Guerre mondiale, notamment avec le projet Tscharnergut.  De nos jours, grâce à la fondation "Vacances au cœur du patrimoine", on peut faire l’expérience de vivre dans un appartement de la tour H10 du Fellergut à Bümpliz. Un précieux témoignage de l’architecture suisse de l’après-guerre.

L'appartement en duplex se trouve respectivement au 14e et au 15e étage de la tour H10 à Bümpliz, dans le Fellergut.

Crédit image: Studio Gataric

L'appartement en duplex se trouve au 14e et au 15e étage de la tour H10 à Bümpliz, dans le Fellergut.

Jadis, Bümpliz était un village agricole aux portes de Berne. En 1919, alors que le village était au bord de la faillite il fut absorbé par la ville de Berne. On ne se doutait guère à l'époque qu'un véritable boom de la construction allait transformer le lieu quelques décennies plus tard. Cependant, après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Berne a connu une croissance démographique fulgurante, sa population dépassant les 100'000 habitants.

Comme on n'avait guère construit pendant les années de guerre, il y avait une pénurie de logements à Berne, comme dans de nombreux endroits en Suisse. C'est ainsi que de nombreux grands ensembles ont été construits à Bümpliz à la fin de la guerre. Le plus connu est sans aucun doute le plus grand projet de construction de logements du pays à l'époque: le Tscharnergut, construit de 1958 à 1965. Ce projet de construction mégalomane pour l'époque polarisa les esprits, ses détracteurs considérant de plus en plus Bümpliz comme un désert de béton. 

Selon la fondation Vacances au cœur du patrimoine, la terrasse commune sur le toit au 20e étage est également bien conservée.

Crédit image: Studio Gataric

Selon la fondation "Vacances au cœur du patrimoine", la terrasse commune sur le toit au 20e étage est également bien conservée.

Le Tscharnergut a été conçu par une communauté d'architectes spécialement créée à cet effet. Le couple d'architectes Gret et Hans Reinhard, dont les constructions ont marqué Bümpliz de manière décisive, était également de la partie. C'est le cas, entre autres, des lotissements Betlehemacker I et II, Schwabgut et Fellergut. 

Ce dernier a été construit entre 1971 et 1975, il s'agit d'un ensemble d'immeubles, de maisons en rondelles et de maisons mitoyennes. Le Fellergut n'est certes pas classé monument historique comme le «Tscharni», mais il est répertorié comme «digne d'intérêt» dans l'inventaire des bâtiments du service des monuments historiques de la ville de Berne. 

Le salon typique des années 70, sobre et illuminé avec une prédominance de couleurs vives.

Crédit image: Studio Gataric

Le salon typique des années 70, sobre et illuminé avec une prédominance de couleurs vives.

Depuis peu, la fondation "Vacances au cœur du patrimoine" loue à la semaine un appartement de vacances dans la tour H10 de 20 étages qui fait partie du lotissement Fellergut. Une manière originale de vivre et découvrir une partie de l'architecture suisse d'après-guerre qui a quand même un coût: 1400 fr la semaine pour six personnes. Le bâtiment est construit selon le concept de la «Rue Intérieure» de Le Corbusier: il se base sur des liaisons horizontales internes entre plusieurs accès verticaux d'un bâtiment, afin de favoriser les contacts entre les habitants dans des structures de bâtiments denses et de créer ainsi une atmosphère sociale vivante.

Les lits sont composés du système d'assemblage «Klem» et ce dernier a été utilisé à l'Académie des Arts de Berlin pour des expositions.

Crédit image: Studio Gataric

Les lits sont composés du système d'assemblage «Klem». Ce dernier a été utilisé à l'Académie des Arts de Berlin pour des expositions.

Selon la fondation, le duplex est l'un des derniers à se trouver pratiquement dans son état d'origine. Le bien immobilier appartenait aux premiers occupants depuis 1972 et n'a été rénové qu'une seule fois, il y a environ cinq ans. 

Un nouveau carrelage a été posé à la place du feutre aiguilleté d'origine. La cuisine et les salles d'eau sont également dans leur état d'origine, à l'exception du sol, comme on peut le lire sur le site Internet de la fondation.  L'année dernière, l'appartement a été cédé à son propriétaire actuel, un artiste plasticien, qui l'a aménagé avec des objets trouvés et des petits trésors des années 70. 

Plus d'informations sur: www.ferienimbaudenkmal.ch

Bumplitz-salle de bains

Crédit image: Studio Gataric

La salle de bains est restée pratiquement dans son état d'origine.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

CPC Solution AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.