16:04 ECONOMIE

Alpiq a porté son résultat financier opérationnel à plus d’un milliard en 2023

Teaserbild-Quelle: Grande-Dixence SA

Alpiq a réalisé un excellent exercice en 2023. Malgré une baisse du total des produits d’exploitation ajustés, le groupe a augmenté son résultat opérationnel ajusté à plus d’un milliard de francs. Il affiche un bénéfice net ajusté de 820 millions et ses liquidités opérationnelles restent solides.

Gorner Barrage 2

Crédit image: Philippe Chopard

Les eaux de fonte du glacier du Gorner pourraient être davantage turbinées par la construction d’un nouveau barrage en amont de la langue, estime le groupe Alpiq. Le projet est en bonne voie.

Fin 2021, le groupe énergétique Alpiq a recentré son activité dans certains pays, adapté sa gestion du risque et établit un nouveau pilotage. Les effets en sont visibles dans l’exercice 2023 de l’entreprise. Même si les prix de l’électricité ont baissé de manière significative sur les marchés en 2023 et sont actuellement revenus à un niveau d’avant la crise, le groupe a amélioré son résultat opérationnel dans tous ses secteurs.

Un approvisionnement renforcé
Alpiq a réussi à déployer ses atouts grâce au pilotage de la chaîne de création de valeur, au-delà des domaines opérationnels. Les centrales hydroélectriques performantes et flexibles ainsi que les centrales à gaz à cycle combiné efficaces en Italie, en Espagne et en Hongrie ont fait preuve d’une grande disponibilité. Elles ont ainsi contribué à intégrer la production d’énergie renouvelable solaire et éolienne, en forte croissance, dans le système énergétique
de ces pays. L'année dernière, le groupe s’est engagé pour renforcer la sécurité d’approvisionnement en mettant à disposition une réserve hydroélectrique pour les mois d’hiver critiques en Suisse ainsi que des services système assurant la stabilité du réseau. Alpiq a déjà investi plus de 700 millions de francs dans les centrales hydrauliques et nucléaires entre 2017 et 2021. En 2022 et 2023, l’entreprise a injecté 316 millions supplémentaires dans l’entretien, la rénovation et l’amélioration de l’efficacité de nombreuses centrales, dont trois quarts en Suisse (240 millions de francs).

Gorner barrage 1

Crédit image: Grande-Dixence SA

Le groupe prévoit de construire une digue de 85 m de haut et de 285 m de large dans l’étroit vallon qui prolonge la langue glaciaire du Gorner au dessus de Zermatt (VS).

Le projet de centrale en aval du glacier du Gorner, près de Zermatt (VS) est déjà bien avancé. Dans le domaine des installations photovoltaïques alpines, Alpiq mise sur une étroite coopération avec des partenaires locaux pour les sites sélectionnés. Ces installations présentent toutes une part élevée de production hivernale. S’y ajoute le projet de parc éolien de Bel Coster, dans le Jura vaudois. Neuf éoliennes devraient produire entre 60 et 80 GWh d’électricité, dont environ 70 % en hiver. 

Un résultat opérationnel d’un milliard
L’élément de création de valeur Assets a généré un EBITDA ajusté
d’un milliard de francs. Alpiq a produit de l’électricité aux moments nécessaires grâce à son parc de centrales très flexible. Par ailleurs, une bonne anticipation des besoins du marché dans la gestion active des centrales, a nettement amélioré le résultat par rapport à l’année précédente. Le groupe bénéficie d’une position avantageuse dans le négoce d’énergie et de certificats et affiche un bon résultat de 54 millions de francs.

Un marché toujours fragile
Après un très bon résultat en 2023, Alpiq envisage l’exercice 2024 avec confiance. Le parc de centrales fiable et très flexible contribue à assurer la sécurité d’approvisionnement dans une grande partie de l’Europe. Le groupe veut contribuer encore d’avantage à la sécurité d’approvisionnement de la Suisse et à la décarbonation nécessaire et urgente du système énergétique européen.

Malgré la détente sur les marchés de l’énergie, une certaine incertitude, dont Alpiq ressent les effets, persiste cette année. Toutefois, grâce à sa plus grande indépendance face aux prix des marchés de gros et à sa situation financière solide, Alpiq escompte de bonnes liquidités et liquidités nettes pour 2024, surtout en raison d’un flux de trésorerie positif de l’activité d’exploitation.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Commerce de fer fribourgeois SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.