11:08 ECONOMIE

La Suisse va connaître une forte croissance de l’emploi

Teaserbild-Quelle: KOF

Les perspectives d’emploi en Suisse pour les prochains mois sont excellentes. L'indicateur du KOF continue sa progression au troisième trimestre 2021 et se situe au-​dessus de la moyenne à long terme pour la première fois depuis le début de la crise du COVID. La reprise est générale : presque tous les secteurs enregistrent des indicateurs positifs.


KOF_Emploi0821

Quelle: KOF

Jamais depuis fin 2010, et la sortie de la crise financière et économique, un tel niveau positif n'a été observé en Suisse.

L'indicateur de l'emploi du KOF a de nouveau nettement progressé en juillet : il est maintenant de 7,2 points. Au deuxième trimestre 2021, il était encore à zéro point. Cela signifie que l'indicateur a rattrapé la baisse qu'il avait subie en raison de la crise du COVID il y a un peu plus d'un an. Un niveau positif comparable a été observé pour la dernière fois au quatrième trimestre 2010, suite à la crise financière et économique. Le niveau élevé de l'indicateur laisse donc présager une forte croissance de l'emploi dans les mois à venir.

Main d'oeuvre recherchée
L'indicateur de l’emploi est calculé à partir des enquêtes trimestrielles du KOF auprès des entreprises. Les évaluations pour le troisième trimestre sont basées sur les réponses de plus de 4 500 entreprises interrogées en juillet, concernant leurs projets et attentes en matière de recrutement. Dans l'ensemble, les entreprises interrogées estiment que le nombre actuel d'employés est trop faible. Les attentes en matière d'emploi sont encore plus positives : les entreprises qui souhaitent augmenter le nombre de leurs employés au cours des trois prochains mois sont nettement plus nombreuses que celles qui prévoient d’en supprimer.


Emploi_KOF_0821

Quelle: KOF

Les chiffres sont éloquents et les perspectives d'avenir extrêmement positives.

La reprise de l'indicateur global est généralisée : la plupart des indicateurs sectoriels de l'emploi ont fortement progressé, à noter en particulier le développement du secteur manufacturier. Les indicateurs de l'emploi se sont également améliorés dans la construction, le commerce de détail, le commerce de gros et les autres services.

Eclaircie pour l'hôtellerie
Le relâchement se poursuit également dans le secteur de l'hôtellerie. L'indicateur affiche toujours une valeur négative. Toutefois, l'indicateur sectoriel s'est massivement redressé au cours des six derniers mois. Les entreprises du secteur qui prévoient d'augmenter leurs effectifs dans les mois à venir sont encore plus nombreuses que celles qui veulent supprimer des emplois.

Exception bancaire
Les banques et le secteur des assurances sont les seules exceptions à cette évolution globalement positive. Les indicateurs de l'emploi dans ces deux secteurs évoluent indépendamment de la crise du COVID et se sont tous deux légèrement détériorés depuis le deuxième trimestre.

Autres articles intéressants

Annonces

KOF-Baublatt-Ausblick

Der KOF-Baublatt-Ausblick beziffert die zu erwartenden nominellen Bauinvestitionen der nächsten vier Quartale. Erstellt wird die Prognose von der KOF Konjunkturforschungsstelle der ETH Zürich. Die Analyse basiert auf Daten zu Baubewilligungen und -gesuchen, welche die Baublatt-Herausgeberin Docu Media Schweiz GmbH systematisch erhebt.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.