15:14 ECONOMIE

La conjoncture suisse se redresse légèrement en ce début d'année

Teaserbild-Quelle: KOF

La crise énergétique redoutée en Suisse en hiver a été atténuée grâce à la douceur des températures hivernales. Les experts de l’Institut zurichois de recherches conjoncturelles (KOF) estiment donc que le produit intérieur brut suisse devrait augmenter de 0,8 % cette année. L'inflation et la hausse des taux d'intérêts restent néanmoins un frein à la reprise.

KOF

Crédit image: KOF

L’hiver doux que la Suisse connaît actuellement a partiellement dissipé les craintes de récession. L’Institut zurichois de recherches conjoncturelles (KOF) a donc légèrement revu à la hausse ses prévisions. Selon son baromètre de mars, le produit intérieur brut réel en Suisse augmentera de 0,8 % en 2023 et de 2,1 % en 2024.

Pour l'année en cours, le KOF s'attend à une reprise conjoncturelle dans toute l'Europe. Néanmoins, la crise énergétique, qui n'est pas encore terminée, et le resserrement de la politique monétaire continuent de freiner la croissance dans certains pays européens. Selon les estimations du KOF, le PIB mondial pondéré par les exportations suisses devrait augmenter de 1,4 % cette année.

Taux d’intérêt en hausse
Le maintien d'une inflation élevée est un autre facteur de ralentissement de l'évolution conjoncturelle. Le KOF prévoit pour la Suisse un renchérissement annuel moyen de 2,6 % pour l'année en cours et de 1,5 % pour l'année prochaine. Avec cette évolution, le renchérissement ne se situera toujours pas dans la zone que la Banque nationale suisse (BNS) assimile à la stabilité des prix. Le KOF s'attend ainsi à ce que la BNS relève son taux directeur de 1 % à 2 % en plusieurs étapes au cours de l'année et qu'elle le maintiendra à ce niveau jusqu'à la fin de la période de prévision. Pour les Etats-​Unis et dans la zone euro, le KOF s'attend également à des taux d'inflation toujours élevés et à une hausse des taux d'intérêt. Le plateau des taux d'intérêt devrait être atteint à l’été.

L'emploi continue de s'améliorer
Le marché suisse du travail a connu l’année passée une évolution exceptionnellement favorable. Pour l'année en cours, le KOF s'attend à ce que le marché de l’emploi continue de s’améliorer. Les indicateurs avancés du marché du travail se situent toujours à un niveau élevé. En 2024, le KOF estime que la tendance va se ralentir.  Selon le Seco, le chômage devrait continuer à baisser en moyenne cette année et se situer à 1,9 %, pour ensuite augmenter légèrement à 2,2 % en 2024.

KOF

Crédit image: KOF

L’industrie manufacturière devrait aussi afficher de meilleurs résultats grâce à la chimie et la pharmacie, tandis que les autres secteurs auront tendance à évoluer de manière latérale. L'hôtellerie-​restauration profitera au premier semestre du retour accru des clients étrangers en provenance des marchés lointains. Concernant la consommation privée réelle, le KOF s'attend cette année à une croissance correspondant à la moyenne des dernières années.

Inquiétudes pour le secteur bancaire
La faillite de la Silicon Valley Bank a provoqué une grande incertitude chez les investisseurs en faisant chuter de nombreuses actions bancaires dans le monde entier et en conduisant au rachat du Credit Suisse par l'UBS. Si la crise devait s’accentuer et se propager à d'autres banques et pays, le risque de baisse serait considérable. Une nouvelle aggravation de la crise immobilière en Chine ainsi qu'une nouvelle escalade des tensions géopolitiques liées à la guerre en Ukraine constituent d'autres risques de baisse.

De nombreuses incertitudes
Le recul des problèmes liés aux chaînes d'approvisionnement pourrait soutenir l'économie plus que prévu. En outre, le risque que de nouvelles fermetures de sites de production et de ports en Chine affectent les chaînes d'approvisionnement internationales a drastiquement diminué. En outre, il est possible que les conflits géopolitiques actuels s'apaisent et ne soient plus pris en compte par les acteurs économiques, ce qui favoriserait la propension à investir et à consommer.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

NOE Schaltechnik GMBH

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

KOF-Baublatt-Ausblick

Der KOF-Baublatt-Ausblick beziffert die zu erwartenden nominellen Bauinvestitionen der nächsten vier Quartale. Erstellt wird die Prognose von der KOF Konjunkturforschungsstelle der ETH Zürich. Die Analyse basiert auf Daten zu Baubewilligungen und -gesuchen, welche die Baublatt-Herausgeberin Docu Media Schweiz GmbH systematisch erhebt.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.