14:03 ECONOMIE

Le cimentier Holcim va se retirer du marché russe

Teaserbild-Quelle: Joachim Kohler, CC_BY-AS_4.0

Holcim a entamé un processus de désengagement de ses activités sur sol russe. Le cimentier zougois explique sa décision par son inquiétude face à la dégradation de l’économie.

Holcim

Crédit image: Joachim Kohler, CC_BY-AS_4.0

Holcim exploite trois cimenteries en Russie.

Après bien d’autres multinationales, c’est le tour du cimentier Holcim de se désengager de toutes ses activités industrielles en Russie. Sans nommer le conflit ukrainien, le groupe zougois annonce exprimer sa « profonde inquiétude face la souffrance humaine » touchant les populations concernées par cette tragédie.

Holcim exploite actuellement trois cimenteries sur territoire russe, tout en y employant 1000 personnes. Il va donc entamer son retrait de ce marché, affirme-t-il. Il promet d’accompagner le sort des entreprises et du personnel touché « conformément à ses valeurs ».

Ventes faibles
Le volume des ventes du géant zougois du ciment ne représente toutefois qu’une infime partie de ses affaires. Cette décision de retrait est une volte-face. Holcim assurait en effet il y a deux semaines maintenir ses activités pour approvisionner les collectivités et les particuliers en matériaux de constructions essentiels. Selon plusieurs médias, les décisions du gouvernement russe répondant aux sanctions occidentales ont décidé le groupe à changer d’avis.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.