14:11 ECONOMIE

Le constructeur Frutiger Fribourg rejoint sa maison mère bernoise

Source de l'image teaser: Editionsbien-vivre.ch

La filiale fribourgeoise du groupe de construction Frutiger va fusionner avec sa maison-mère. Il s’agit, pour la direction de l’entreprise, de préparer l’avenir. Les collaborateurs seront déplacés à Berne ou à Savigny (VD).

La filiale fribourgeoise du groupe Frutiger existait depuis 1989.

Quelle: Editions bien-vivre.ch

La filiale fribourgeoise du groupe Frutiger existait depuis 1989.

Les appréciations de l’annonce de la suppression de la filiale fribourgeoise du groupe Frutiger restent assez contrastées. Le quotidien «La Liberté» indique en effet que le syndicat Unia Fribourg estime que ce déplacement des activités dans les cantons de Berne et de Vaud n’est pas imputable à la crise sanitaire. Il s’agit pour lui d’un repositionnement des activités de l’entreprise, avec le risque de perdre 70 emplois. Quoi qu’il en soit, le groupe confirme sa nécessité d’optimiser l’activité de ses sites dans le difficile marché de la construction.

Collaborateurs repris

Frutiger va donc gérer le marché fribourgeois depuis ses sites bernois et de Savigny (VD). Les 70 collaborateurs de la filiale fribourgeoise se sont tous vus proposer un nouvel emploi. Pour la direction générale, le canton de Fribourg est trop petit pour bénéficier d’une filiale. Cette dernière est pourtant présente depuis 1989 sur sol fribourgeois.

Vague de licenciements chez Implenia

La baisse du volume de travail dans la construction rend les entrepreneurs prudents. La crise sanitaire est venue enfoncer le clou, même si les signes de reprise se sont multipliés cet automne. Toutefois, Implenia a annoncé il y a quelques jours une vague de 250 licenciements ne Suisse d’ici 2023, assortie de transfert de très nombreux postes dans d’autres entreprises. Une mesure qu’Unia a fermement contestée.

Plan de relance attendu

Le domaine du gros œuvre a vu les plus grandes sociétés se renforcer ces dernières années. La masse salariale des membres de la Fédération fribourgeoise des entrepreneurs a diminué et le travail temporaire pris de l’importance. Assez pour fragiliser le secteur. Toutefois, le plan de relance du canton devrait redonner du travail à la branche, espère Unia.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.