08:33 MONDE DE LA CONSTRUCTION

Fribourg passe à l’action pour assainir un dépôt de matériaux jugé illicite

Teaserbild-Quelle: Etat de Fribourg

La décharge de matériaux de construction de la commune fribourgeoise du Gibloux sera assainie cette année. Jugé illicite, ce dépôt sera rendu à l’agriculture dans quelques mois, après un long bras de fer entre le canton et le propriétaire du terrain. Ce dernier devra payer les travaux.

Décharge Gibloux

Crédit image: Etat de Fribourg

Ce seront 80'000 mᶟ de matériaux d’excavation qui devront être évacués ces prochains mois.

Le dépôt de matériaux d’excavation situé sur le territoire de la commune du Gibloux (FR) étant déclaré illégal, le canton est passé à l’action pour rendre le terrain à son affectation agricole. C’est donc un long feuilleton juridique qui s’achève, et le propriétaire devra assumer les frais de ces travaux.

Cette intervention met au jour des pratiques encore trop répandues dans le canton de Fribourg comme ailleurs. Certaines entreprises de construction ont longtemps argué pouvoir déposer leurs matériaux sur des terrains qui leur appartenaient sans trop d’égard pour la législation en vigueur.

Fribourg suit actuellement plus de 130 dossiers similaires à celui du Gibloux. Avec un soin particulier apporté aux cas les plus fragrants de possibles atteintes à l’environnement et dans le but de faire respecter la loi.

Ces litiges sont légion. Ils découlent souvent de pratiques antérieures à la Loi actuelle sur l’aménagement du territoire. A Neuchâtel, l’évacuation d’un dépôt illicite dans le Val-de-Ruz a pu se dérouler après plus de 25 ans de conflit entre le canton et le propriétaire. La procédure a été très longue vu que la commune concernée a longtemps cherché par le dialogue à déplacer le site d’entreposage d’une entreprise de transport installé en zone agricole et à côté d’une nappe artésienne. C’est finalement le canton de Neuchâtel qui est intervenu.

Sondages préalables
Le canton de Fribourg est donc passé à l’action au Gibloux. Il s’agit d’évacuer 80'000 mᶟ de matériaux d’excavation déposés par une entreprise de construction sur un terrain actuellement en zone agricole. Le chantier débute par le défrichement de la zone et par des sondages de reconnaissance qui déterminera l’impact réel de cette démarche sur l’environnement. Le site sera remis au propre d’ici la fin de l’année, avec la création d’une aire de compensation écologique.

Le canton de Fribourg reconnaît que les procédures engagées dans ce genre de litige sont longues et souvent tendues. La question des dépôts de matériaux, mêmes licites, agite les esprits depuis longtemps. Genève la fait évoluer sous l’impulsion des opérations de recyclage. Pour le réaménagement des rives du lac, la Ville de Neuchâtel a aussi pris le pari de réutiliser les matériaux évacués du chantier.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Solu’Tubes SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.