17:23 MONDE DE LA CONSTRUCTION

La justice genevoise renvoie les entrepreneurs en conciliation

Teaserbild-Quelle: Unia

Le patronat de la construction est débouté au pénal. La plainte qu’il a déposée à Genève contre les syndicats est retoquée et renvoyée devant un organe de conciliation neutre. Cela dans un climat social de plus en plus tendu et marqué par des interruptions de chantier qui se généralisent dans tout le pays.

Grève maçons

Crédit image: Unia

Les maçons ne décolèrent pas et le font savoir. Leurs protestations s'étendent partout en Suisse.

La Société suisse des entrepreneurs (SSE) n’a pas la justice de son côté. La plainte qu’elle vient de déposer à Genève contre les syndicats Unia et Syna pour une violation prétendue de la paix du travail est rejetée, sans même être examinée dans le détail. Faute d’une procédure pénale, elle se contentera à sa demande d’une action en conciliation auprès d’un organe neutre.

La dégradation des conditions de travail sur les chantiers avaient pourtant décidé les syndicats à faire voter un préavis de grève dans le secteur. Unia et Syna vont donc passer à l’acte et la construction va interrompre le travail ces prochains jours. Le patronat a invoqué le caractère illégal de la mesure en vain.

Fermeté sur le fond
La SSE souligne qu’elle regrette la décision de la justice de ne pas entrer en matière sur ses arguments. Elle reste ferme sur le fond. Les actions syndicales menées pour sensibiliser les ouvriers de la construction à leurs conditions ne peuvent que compromettre une issue positive des négociations en cours entre les partenaires sociaux.

La paix du travail est ancrée dans la convention collective encore en vigueur jusqu’à la fin de l’année, rappelle le patronat.  Celui-ci dénonce des visites de chantier par des délégués syndicaux comme étant intempestives, voire même illégales.

Multiples protestations
Les négociations vont se poursuivre dans un contexte très tendu. Bon nombre de chantiers sont déjà à l’arrêt, surtout dans le nord-ouest de la Suisse. Les maçons sont au coeur de la tourmente, en protestant contre l’instauration - proposée par le patronat -  d’une journée de travail de 12 heures et d’une semaine de 58 heures.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

ALBANESE® Baumaterialien AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.