10:09 MONDE DE LA CONSTRUCTION

Les députés vaudois souhaitent remplacer le béton traditionnel par d’autres matériaux

Teaserbild-Quelle: Maulini SA

Les alternatives au recours à d’autres matériaux de construction que le béton traditionnel s’invitent dans le débat politique vaudois. Le Grand Conseil vient d’adopter une motion demandant de favoriser le recyclage et la construction à faible impact climatique et environnemental.

Maulini ciment 2

Quelle: Maulini SA

Le ciment écologique est déjà une réalité en Suisse romande, comme ici dans ce chantier d’Onex (GE).

La recherche scientifique explore depuis longtemps le recours à d’autres matériaux de construction que le béton. Après les manifestations radicales contre Holcim sur la colline du Mormont, près d’Eclépens (VD), les députés vaudois prennent le problème à bras-le-corps, en acceptant une motion des Verts demandant le développement de matériaux écologiques dans la construction. Le Conseil d’Etat a un an pour proposer une nouvelle mouture de la  loi sur l’aménagement du territoire.

Les Verts vaudois ne s’opposent pas au béton. Mais ils veulent que les projets de construction privilégient d’autres solutions. Comme le bois ou les résidus issus de la combustion des centrales à charbon ou des biocarburants. Ils estiment que le recyclage des matériaux dans la construction doit être davantage soutenu et encouragé à l’avenir.

Les végétaux à la rescousse
Le béton traditionnel, affirme la motion, peut être par exemple remplacé par un matériau contenant des végétaux qui fixent le dioxyde de carbone et contribue à une meilleure isolation des bâtiments. Le réemploi des mariaux après recyclage est aussi une piste à explorer, constatent les motionnaires.

Cette intervention politique fait écho à tous les travaux de la branche de la construction entrepris pour gérer la transition énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique. Elle s’inscrit aussi dans la promotion du développement durable.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.