10:00 OPINIONS

La rénovation des bâtiments privés passe par des programmes incitatifs

Teaserbild-Quelle: Jean-A. Luque

Pour atteindre la neutralité climatique d’ici 2050, la Suisse doit procéder à davantage d’assainissements énergétiques de bâtiments et les équiper pour l’utilisation des énergies renouvelables. Une approche prometteuse consiste notamment à s’adresser aux propriétaires de biens immobiliers ayant besoin d’une rénovation par le biais de la commune de domicile. Des programmes d’encouragement ciblés, combinés à un accompagnement professionnel neutre, constituent un instrument efficace.

Assainissement bâtiments 4

Crédit image: Jean-A. Luque

Assainir énergétiquement son bâtiment ne coule encore pas forcément de source en Suisse.

Environ un bâtiment sur cent, une estimation souvent citée, est rénové en Suisse chaque année. Un tel taux d’assainissement de 1% ne suffira pas pour atteindre l’objectif climatique suisse de « Zéro émission nette » en 2050. Mais il vaut la peine qu’on s’attarde plus précisément  sur ces chiffres. Une étude de la société TEP Energy Sàrl et de l’Université de Neuchâtel a analysé les mesures couramment prises en fonction des différentes parties de bâtiment et en précise la portée. Dans le domaine du remplacement de fenêtres, par exemple, il est de 2 à 3%, ce qui est considérable.

Il n’en reste pas moins que l’assainissement énergétique reste une préoccupation importante de la Confédération. Toute aide venue du domaine de la recherche est requise pour préconiser de nouvelles solutions qui permettent d’atteindre l’objectif 2050. C’est dans ce but qu’a été organisé l’atelier « Bâtiments à haute performance énergétique : accélérer la transition » à Berne au début du mois de février. Les échanges entre scientifiques ne portaient pas sur les techniques de construction, connues et avérées, mais sur les solutions socio-économiques à engager pour les mettre en oeuvre. Ces dernières ont été élaborées dans le cadre de projets des programmes de recherche de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) « Energie – économie – société » ainsi que « Bâtiments et villes ».

Les propriétaires assainissent trop tard
En règle générale, la décision de procéder à l’assainissement d’un bâtiment revient au seul propriétaire. Il doit non seulement commander les mesures nécessaires, mais aussi le faire au bon moment. Souvent, la décision de se lancer dans de tels travaux est prise trop tard, comme l’a démontré Tobias Wekhof, économiste de l’énergie à l’EPFZ, lors de l’atelier. Dans le cadre d’un sondage dans le canton de Zurich, quelque 3500 propriétaires de maisons individuelles ont décrit quelles étaient leurs intentions en vue d’une rénovation. Il appert clairement qu’une partie considérable des personnes interrogées n’a envisagé un assainissement énergétique qu’après avoir constaté des parties défectueuses dans le bâtiment. « Avec cette approche, un parc immobilier durable risque de ne pas être réalisé à temps », affirme Tobias Wekhof. Pour y remédier, il recommande d’informer les propriétaires de manière précoce et ciblée.

Cet article n'est disponible en intégralité que pour les abonnés.

Connectez-vous maintenant!

Vous n'êtes pas encore abonné? Aperçu des abonnements.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

ALBANESE® Baumaterialien AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.