17:10 PROJETS

Berlin-Brandeburg inaugure enfin l'aéroport le plus cher du monde

On n'y croyait plus depuis le temps! Mais après d'innombrables erreurs de conception et reports, l’aéroport Willy-Brandt de Berlin-Brandebourg, le nouvel aéroport de la capitale allemande, sera inauguré ce 31 octobre 2020. Spécificités dont les Allemands se seraient bien passés: il est inauguré avec presque neuf ans de retard et il occupe déjà une place sur le podium des édifices les plus chers du monde!

C'était devenu la risée générale. L’ouverture de Berlin-Brandebourg faisait figure de véritable Arlésienne. La construction du nouvel aéroport berlinois avait débuté en 2006 et devait s’achever en 2011 pour une ouverture programmée en 2012. C'était sans compter sur des négligences et erreurs graves de conception. Entre la faillite d’un maître d’ouvrage, des accusations de corruption, des manquements aux règles de sécurité, un grave incendie, sans parler des installations de dégivrage déficientes et autres problèmes techniques... l'accumulation de déboires a repoussé à plusieurs reprises son inauguration.

Facture multipliée par quatre!

Quant aux coûts de construction, ils ont pris l'ascenseur au fur et à mesure des retards. Initialement évaluée à moins de 2 milliards de francs, la facture finale s'est envolée dans des zones stratosphériques: on parle de 8 milliards de francs et peut-être encore plus.

Profil bas pour l'inauguration

Du coup, l’inauguration de Berlin-Brandebourg (BER), situé au sud-ouest de la capitale allemande, se fera en toute modestie. Un seul évènement est prévu: l’atterrissage en parallèle d’avions de Lufthansa et easyJet. Le nouvel aéroport peut accueillir 45 millions de passagers par an. Il est prévu d'accroître sa capacité jusqu’à 55 millions à l’horizon 2040. Il remplace les deux aéroports berlinois actuels: Tegel, qui sera officiellement fermé le 8 novembre, et Schönefeld qui devient un terminal intégré à Berlin-Brandebourg et baptisé BER 5.

118 comptoirs en manque de passagers

Avec ses huit niveaux, le Terminal 1 en verre est le plus grand des trois terminaux: 118 comptoirs, 36 points de contrôle de sécurité pour les passagers en partance et 5 autres pour les passagers en transit sont regroupés, au centre du complexe, entre les deux pistes.

Subventions nécessaires

Crise sanitaire oblige, Berlin-Brandebourg a déjà besoin de subventions supplémentaires. On parle de quelque 300 millions de francs. En effet, à peine 10 millions de passagers sont attendus en 2020.

Découvrez avec quels autres projets pharaoniques, l'aéroport de Berlin-Brandebourg partage le Top 5 des constructions les plus chères du monde:https://www.batimag.ch/node/13022

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.