16:09 PROJETS

Dix ans de rénovation pour le nouvel écrin de la Bibliothèque nationale de France

Teaserbild-Quelle: Jean-Christophe Ballot, BNF

Chantier majeur du ministère français de la Culture, la rénovation du site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France (BnF) est terminée. Le bâtiment historique rouvre intégralement ses portes après plus de dix ans de travaux de modernisation.

La salle Ovale après la restauration est ouverte au public, gratuitement et sans limite d’âge. Parmi les 20'000 volumes disponibles en libre accès, une collection de 9'000 bandes dessinées est à découvrir.

Crédit image: Jean-Christophe Ballot, BNF

La salle Ovale contient 20'000 volumes disponibles en libre accès et une collection de 9000 bandes dessinées.

La réouverture du site historique de la Bibliothèque nationale de France (BnF) coïncide avec le tricentenaire de sa première installation dans l’ancien palais Mazarin, en 1721-1722. L’histoire de cette institution est celle d’une perpétuelle quête d’espace supplémentaire, au gré de l’augmentation de ses trésors. Mais, pour la première fois, la BnF a eu l’occasion de rénover et repenser le bâtiment originel dans son intégralité. Cela grâce à l'engagement du ministère français de la Culture et un important investissement en crowdfunding.

L’enjeu pour les architectes a consisté à valoriser les strates historiques de l’édifice tout en garantissant une cohérence d’ensemble et en insufflant modernité et ouverture à un site qui s’est construit au fil des siècles. Après les travaux, la BnF trouve sa pleine identité, répartie entre les deux rives de la Seine. Plus de 40 millions de documents y sont conservés, principalement sur deux sites: François-Mitterrand pour les imprimés et les documents audiovisuels et Richelieu pour les collections dites «spécialisées» à savoir manuscrits, dessins, gravures, photographies, cartes et plans, monnaies et médailles, antiques et bijoux. La collection comprend en tout plus de 22 millions de documents.

La salle Ovale a été complètement refaite, du plancher au plafond. La restauration de la salle a bénéficié du soutien de plus de 2'700 donateurs.

Crédit image: Jean-Christophe Ballot, BNF

Pièce maîtresse du site Richelieu, cette salle a été complètement refaite, du plancher au plafond.

La majestueuse salle Ovale, à la fois salle de lecture, lieu de visite et de médiation, en accès libre et gratuit, devient le symbole de l’ouverture à tous du site Richelieu. Lecteurs et visiteurs de tout âge peuvent s’y installer librement et consulter l’un des 20'000 ouvrages mis à leur disposition, incluant la plus grande collection de BD en accès libre en France, ou explorer la richesse et la diversité des collections de la BnF via des dispositifs de médiation innovants et pensés pour un large public. La restauration de la salle Ovale a bénéficié du soutien de plus de 2'700 donateurs.

Un joyau magnifiquement restauré
Inscrite au titre des monuments historiques, la salle impressionne par ses dimensions: un ovale de 43,70 m sur 32,80 m de 18 m de hauteur. Le plafond est composé d’une verrière centrale entourée d’un élégant entrelacs de feuilles d’acanthes dorées, la partie supérieure de l’ovale est percée de seize oculi (œils-de-bœuf) vitrés entourés de mosaïques. Grâce aux dalles de verre posées au sol, qui n'ont pu être conservées dans le projet, du fait de la mise en sécurité des espaces, la lumière dispensée par la verrière pouvait pénétrer jusque dans le magasin situé au sous-sol, appelé «Crypte Pascal».

Au-dessus de chacun des oculi vient s’inscrire le nom d’une ville célèbre pour sa portée symbolique dans l’histoire des civilisations et des bibliothèques. Ces ouvertures circulaires surmontent les arcades, soutenues par seize paires de colonnes cannelées, à chapiteaux ioniques, en fonte.

Tout autour de la salle, sont disposés des casiers à petits compartiments, et au-dessus, le long des murs, courent trois étages de rayonnages avec balcons et planchers en fer à claire-voie. La salle a bénéficié d’une restauration exemplaire, portant notamment sur la gigantesque verrière, les oculi vitrés et les mosaïques. 

L'escalier d'honneur du hall Vivienne concentre en un point symbolique la réunification de l’ensemble des espaces majeurs du bâtiment et structure les circulations publiques.

Crédit image: Elie Ludwig, BNF

L'escalier d'honneur du hall Vivienne concentre en un point symbolique la réunification de l’ensemble des espaces majeurs du bâtiment et structure les circulations publiques.

La volonté de transparence et de lien s’exprime tout d’abord au travers de la création au rez-de-chaussée d’une nouvelle entrée côté rue Vivienne. Ici, en lieu et place de bureaux et de mezzanines, un grand hall qui relie maintenant les deux rives du quadrilatère a été installé, le hall Labrouste sur la cour d’honneur avec celui côté rue Vivienne sur le jardin.

A mi-chemin, l’escalier d’honneur se glisse dans sa rotonde toute hauteur qui le baigne d’une douce lumière zénithale. Cette hélice ajourée en acier et en aluminium vernis est une forme d’hommage à l’architecture métallique du XIXᵉ siècle. Il s’intègre dans un univers de pierre monochrome et imprime sans ostentation une nouvelle identité contemporaine à l’institution.

Bibliothèque de France 4

Crédit image: Laurent Julliand, Agence Contexte, BNF

Cette galerie de verre permet un accès plus fluide au musée.

Le site Richelieu offre au public un musée impressionnant de près de 900 œuvres emblématiques des collections constituées depuis l’Antiquité à nos jours. Ce lieu culturel comprend de superbes lieux tels la galerie Mazarin, la salle des Colonnes ou la salle de Luynes.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.