08:07 PROJETS

Entre patrimoine horloger et modernité, un hôtel sera construit à Saint-Imier

Source de l'image teaser: 3DM Visualisations architecturales

Saint-Imier, dans le Jura bernois, pourra étoffer une offre hôtelière encore insuffisante par la construction d’un établissement de 47 chambres dans un parc public près de la gare. L’architecture du bâtiment évoquera le passé horloger de la ville tout en proposant divers standards modernes de confort.

Une volumétrie simple rappellera à l’hôtel appelé à être construit à proximité de la gare de Saint-Imier, dans le Jura bernois, son intégration dans le patrimoine architectural horloger de la cité d’Erguël. La Municipalité, en encourageant la création d’un tel établissement dans un parc public, soutient ainsi l’offre hôtelière qui souffrait d’un manque d’infrastructures pour le tourisme doux et la clientèle d’affaires.

Le projet a connu quelques péripéties. Un moment pressenti à l’est de la gare, sur une longue friche, il a dû être abandonné l’an dernier. Il a rebondi à l’ouest, à proximité immédiate de la salle de spectacles. L’hôtel Hôta – c’est son nom – proposera 47 chambres de quatre standings différents, allant du confort d’un quatre étoiles au dortoir. Il sera doté d’une terrasse extérieure, d’un bar, d’un espace de travail et de détente pour ses clients, de sanitaires publics, d’un parking souterrain et d’un local de stockage destiné aux sportifs. Saint-Imier est en effet le point de départ de plusieurs activités du tourisme doux, notamment sur les sites de Chasseral et de Mont-Soleil-Mont-Crosin. La ville n’offre en outre pas de chambres d’hôtel en nombre suffisant pour la clientèle d’affaires de ses entreprises, l’usine Longines du groupe Swatch en tête.

Rappel du passé par les façades
L’architecte en charge de ce projet privé a voulu par les façades du futur bâtiment rappeler les immeubles d’habitation des ouvriers horlogers, si nombreux par le passé à Saint-Imier. Les Imériens y trouveront une similitude avec le bâtiment Longines situé en contrebas. La toiture à quatre pans coupés du futur hôtel évoque la familiarité, et les lucarnes qui la percent lui donnent un air contemporain. Le bâitment sera enfin construit en éléments préfabriqués en bois.  

Le Conseil municipal a fortement encouragé la création de cet hôtel, notamment pour le choix de son implantation. La construction d’un nouveau bâtiment dans un parc public attise les sensibilités locales, surtout lorsque le site retenu fait partie de l’inventaire ISOS. La ville en profitera également pour aménager un nouvel accès piétonnier depuis la gare. Hôta devrait ouvrir ses portes en 2022.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.