08:03 PROJETS

Le Sacré-Cœur d’Estavayer-le-Lac aura droit à sa cure de jouvence

Teaserbild-Quelle: Roland Zumbuehl, CC_BY-SA_3.0

La Ville d’Estavayer-le-Lac (FR) prend l’option de rénover de fond en comble son bâtiment historique du Sacré-Cœur. Pour plus de 23 millions de francs, cet édifice séculaire sera modernisé dans le respect de sa haute valeur patrimoniale. Une fois transformé, il accueillera plus de 650 élèves et le Conservatoire fribourgeois.

Sacré-Coeur Estavayer

Crédit image: Roland Zumbuehl, CC_BY-SA_3.0

Le bâtiment historique souffre notamment de nombreuses infiltrations d’eau en façade et en toiture.

Racheté en 2005 par la Ville d’Estavayer-le-Lac (FR),  le bâtiment historique du Sacré-Cœur a besoin d’une rénovation. Des infiltrations d’eau dans son enveloppe et en toiture risquent de le dégrader, et les autorités locales vont y remédier. Pour plus de 23 millions de grands, elles ont voté l’engagement de travaux d’envergure, dans le but de préserver l’un des nombreux joyaux patrimoniaux de la cité broyarde.

Il en va souvent de bâtiments historiques. Le Sacré-Cœur est attient par l’usure du temps. Le maintien des activités scolaires à l’intérieure demande des interventions urgentes, au plan de la charpente, des façades, du chauffage et des installations électriques. Quelques années après avoir construit un nouveau collège juste à côté de l’édifice, les autorités staviacoises tranchent le nœud gordien.

Nouveaux quartiers, nouveaux élèves
La rénovation doit aussi répondre à l’augmentation du nombre d’enfants à scolariser. La construction de nouveaux quartiers à Estavayer-le-Lac, notamment à proximité de la gare, oblige les autorités à trouver de nouveaux locaux scolaires. Une fois transformé, le Sacré-Cœur pourra accueillir 19 classes, ordinaires et spéciales. La chapelle sera aussi rénovée. Mais ce n’est pas tout. Le Conservatoire fribourgeois pourra y occuper tout un niveau. En tout, ce seront 650 enfants qui y seront scolarisés à l’horizon 2030. Plus une centaine de musiciens en herbe.

Structures porteuses maintenues
Le projet prévoit de maintenant la totalité des structures porteuses des murs, de la charpente et des dalles. Les travaux commenceront par le désamiantage du bâtiment. Les installations de chauffage, les sanitaires et les équipements électriques seront tous démontés. Le radier existant devra être scié pour créer un nouveau réseau intérieur de canalisations. Le niveau du rez inférieur sera ainsi rehaussé de 20 cm. L’enveloppe du bâitment sera enfin drainée et les fenêtres remplacées dans le respect de la valeur architecturale du lieu.

Economie circulaire
La Ville entend appliquer les principes de l’économie circulaire en menant son chantier. L’utilisation de bois indigène sera encouragée, les déchets triés et l’ensemble du bâtiment adapté aux dernières normes énergétiques. Les travaux pourraient débuter en été 2024.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Trimble Suisse GmbH

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.