14:20 PROJETS

Genève entame la rénovation de son centre funéraire de Saint-Georges

Teaserbild-Quelle: Ville de Genève

La rénovation du Centre funéraire de Saint-Georges a débuté à Genève. Ces travaux permettront d’améliorer l’accueil des familles et la prise en charge des défunts. Les fours électriques existants seront remplacés par des installations fonctionnant au gaz. Le photovoltaïque sera également exploité sur les toits du bâtiment.

Centre Saint-Georges Genève

Crédit image: Ville de Genève

Le centre funéraire est considéré comme une passoire énergétique. Plus pour longtemps…

Construit il y a 50 ans, le Centre funéraire genevois de Saint-Georges nécessite un assainissement en profondeur, pour répondre aux besoins du public. Pour 35 millions de francs, le Conseil municipal de la Cité de Calvin vient d’engager les travaux pour rénover le bâtiment et améliorer la prise en charge des défunts.

Des espaces modernisés
Après une première phase de démolition et démontage, les travaux de remplacement de l’ensemble des installations techniques, sanitaires et électriques débuteront prochainement. Les entrées principales seront réaménagées et de nouveaux accès créés, avec notamment l’installation d’un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite. Les espaces de travail seront également réaménagés et modernisés, afin de proposer des conditions de travail sécurisées et confortables aux employés. Le chantier devrait durer environ deux ans.

Nouvelles installations de crémation au gaz
Le site de Saint-Georges figure parmi les plus grands consommateurs d'énergie du patrimoine de la Ville de Genève. Pour y remédier, les installations de chauffage, de ventilation et de climatisation, désormais obsolètes, ainsi que les équipements sanitaires et électriques seront entièrement renouvelés. Les trois fours électriques existants seront remplacés par trois nouveaux fonctionnant au gaz, avec une valorisation des rejets de chaleur pour répondre aux besoins thermiques du site.

Solaire en toiture
De plus, le potentiel solaire du bâtiment sera exploité pour générer de l'électricité locale et renouvelable. Quatre centrales photovoltaïques seront installées sur les toits, permettant une autoconsommation estimée à 70% de l'électricité produite.

L'incinération de plus en plus prisée
Malgré l’état d’obsolescence du bâtiment, le Service
genevois des pompes funèbres, cimetières et crématoire assure, 24h/24 et 7j/7 une prestation essentielle. Ce sont près de 70'000 personnes qui se rendent chaque année au Centre funéraire et environ 3200 défunts qui sont pris en charge, soit jusqu’à dix cérémonies par jour et des levées de corps quotidiennes. A noter que depuis les années 70, le pourcentage des incinérations a fortement augmenté, ce qui a mis parfois les installations crématoires sous forte tension.

Acoustique des chapelles améliorée
Les travaux prévoient le réaménagement des chambres mortuaires afin d’offrir aux familles un accès 24h/24 et un cadre plus propice au recueillement. Une intervention artistique financée par le Fonds municipal d'art contemporain est d’ailleurs prévue pour les chambres mortuaires. L’acoustique des chapelles sera améliorée, ainsi que la gestion des flux des personnes participant aux différentes cérémonies par la création de nouveaux accès vers l’extérieur dans les deux salles de cérémonies.

Accès aux chambres mortuaires limité
Les activités du Service des pompes funèbres, cimetières et crématoire ont été déplacées en partie au centre funéraire des Rois, dans lequel se trouvent 12 chambres mortuaires et une salle de soins. Un centre funéraire provisoire, doté de 15 chambres mortuaires, a été installé sur une partie du parking de Saint-Georges. Les chapelles A et B de Saint-Georges ne sont pas accessibles durant les travaux. A la place, les familles peuvent se recueillir dans la Chapelle de John Camoletti ou dans celle de l’Ange à Saint-Georges, ou encore dans la Chapelle des Rois. Pour les cérémonies drainant une forte affluence, un accord a été conclu avec l’Eglise néo-apostolique de Genève qui peut accueillir jusqu’à 310 personnes.

Durant la durée des travaux, le Service des pompes funèbres, cimetières et crématoire de la Ville de Genève reste en mesure d’assurer l’ensemble de ses missions essentielles dans des conditions respectueuses, tant pour les défunts que pour le public.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Doka Schweiz AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.