14:04 PROJETS

La Chaux-de-Fonds aura en 2024 la plus grande centrale de biogaz de Suisse

Teaserbild-Quelle: CC_Gérard Krieseler_Pixabay_License

La production d’énergie à partir de la biomasse franchira un pas de géant avec l’ouverture en 2024 de la plus grande centrale de biogaz de Suisse, à La Chaux-de-Fonds (NE). Les agriculteurs de la région et le fournisseur d’électricité Viteos s’allient pour favoriser les énergies renouvelables.

Biogaz

Quelle: CC_Gérard Krieseler_Pixabay_License

Le biogaz se fraie un chemin prometteur dans la production d’énergie renouvelable et sans effet de serre.

L’est de la Ville de La Chaux-de-Fonds (NE) sera bientôt voué au traitement des déchets. Après la centrale d’incinération des ordures Vadec, voici qu’un projet de production de biogaz se fait jour à l’entrée de la cité. Pour un montant de 9 millions de francs, il est prévu de produire de l’énergie à partir de lisier, de fumier et de déchets verts.

Le projet est le fruit de la collaboration entre le fournisseur d’électricité neuchâtelois Viteos, la Chambre neuchâtelois d’agriculture et de viticulture (CNAV), le syndicat local des productrices et producteurs de lait de La Chaux-de-Fonds et 44 agricultrices et agriculteurs de la région. Il s’agit de construire la plus grande centrale de biogaz de Suisse. Les travaux démarreront en 2022 et la mise en service est prévue deux ans plus tard.

Energie locale et renouvelable
Le projet s’inscrit parfaitement dans la stratégie fédérale de favoriser la production d’énergie propre et neutre en dioxyde de carbone, souligne Viteos dans un communiqué. Les installations produiront du bioéthane à partir des dévêts des exploitations agricoles partenaires. La société Vadec s’est aussi engagée à fournir au moins 2500 t de déchets par an aux nouvelles installations. Tout cela pour produire une source d’énergie locale et renouvelable.

En tout, ce seront 60 000 t de déchets qui pourront produire 11GWh de biogaz par an. Viteos injectera cette production dans son réseau de gaz naturel. Le lisier débarrassé de son méthane sera rendu aux agriculteurs pour servir d’engrais. Pour construire et exploiter cette centrale, les partenaires se sont regroupés dans une société commune, baptisée Agriteos.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.