17:08 PROJETS

La construction de la future patinoire de Genève se relance en mains publiques

Teaserbild-Quelle: DE GIULI PORTIER ARCHITECTES SA ET POPULOUS

La construction d’une nouvelle patinoire de 8500 places à Lancy (GE) est relancée! Le Grand Conseil est invité à débloquer un crédit d’étude pour dessiner les contours du projet du Trèfle Blanc, financé en majorité par les pouvoirs publics. Cela après l’échec de trois tentatives privées au même endroit.

Trèfle Blanc Genève

Crédit image: DE GIULI PORTIER ARCHITECTES SA ET POPULOUS

Le site et le nom restent pour implanter le nouveau temple du hockey sur glace genevois. En revanche, Le Trèfle Blanc a déjà été recalé trois fois.

La construction d’une nouvelle patinoire à Genève obéit aux règles de l’éternel recommencement. Après l’échec de trois projets privés en dix ans, le Grand Conseil est invité à reprendre le projet à son début en allouant un crédit d’étude de plus de 11 millions de francs. Avec toujours le même nom, à savoir le Trèfle Blanc, et le même lieu, à Lancy Bois de Pesay.

Le gouvernement genevois confirme sa volonté de piloter la construction d’une patinoire de 8500 places, avec deux surfaces de glace, ainsi qu’une zone commerciale de  24000 m². Le projet mentionne aussi la création d’un parking de 1200 places, mais ce dernier devrait être financé par des fonds privés. Le coût de la nouvelle patinoire s’élève déjà à 150 millions de francs. Le projet fera en outre l’objet d’un concours d’architecture.

Le hockey peu digne de son rang
La Tribune de Genève relève que les autorités politiques soutiennent globalement le projet, même si l’abandon du site des Vernets provoque quelques réticences. Le conseiller d’Etat Thierry Apothéloz explique aussi sur Twitter que ce projet est une chance pour le sport d’élite dans l’agglomération genevoise. Le hockey sur glace dans la cité de Calvin ne dispose en effet pas à l’heure actuelle d’infrastructures sportives dignes de son rang en première division suisse.

La nouvelle patinoire sera équipée de gradins rétractables qui permettront l’accès à la surface de glace par camions. Elle pourra aussi servir à d’autres manifestations sportives. Le parking est conçu aussi pour servir au transfert du trafic motorisé vers le réseau du Léman Express. Si les querelles qui ont empoisonné ce dossier depuis dix ans se résorbent, la nouvelle patinoire pourrait être construite d’ici 2026.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

RUFALEX Rollladen-Systeme AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.