09:11 PROJETS

La cure néogothique Notre-Dame de Vevey restaurée et modernisée

Teaserbild-Quelle: Paul Bissegger, CC_ BY-AS_4.0

Si remarquable soit-elle, l’architecture néogothique ne résiste pas à l’usure du temps. La paroisse Notre-Dame de Vevey (VD) vient ainsi de terminer la rénovation de sa cure construite en 1872. L’ensemble du bâtiment classé a été transformé dans le strict respect de son caractère patrimonial.

Cure néogothique Vevey 1

Crédit image: Paul Bissegger, CC_ BY-AS_4.0

Construite en molasse, la cure néogothique était vétuste. La paroisse a enfin pu financer son projet de restauration, avec ses propres forces.

Premier édifice catholique construit dans le canton de Vaud après son indépendance, la cure néogothique de Vevey n’avait plus fait l’objet de travaux depuis 1984. Après plus d’un an de chantier, le bâtiment érigé en 1872 en plein Kulturkampf vient de rouvrir à ses 12'000 paroissiens après avoir été intégralement restauré. Il a fallu à la fois conserver le caractère architectural des lieux classés en note 2, tout en les modernisant et en réagençant les locaux.

Cure néogothique Vevey 2

Crédit image: Paroisse Notre-Dame de Vevey

Les locaux ont été repensés dans le respect de leur cachet d’origine.

L’ensemble était vétuste. L’enveloppe du bâtiment et sa structure étaient en piteux état. L’électricité, les sanitaires, la charpenter, les murs, tout était à refaire dans un souci constant de préservation du patrimoine.

Caisson pour les cuisines
Les travaux ont mobilité 18 entreprises de la région et ont coûté près de 3 millions de francs. L’enveloppe en molasse et le toit en ardoises ont été au centre de toutes les attentions. Les locaux ont aussi été totalement transformés. Les anciens appartements des étages, occupés par le curé et un séminariste, ont donné du fil à retordre à l’architecte, car il était impossible d’y créer des cuisines à même le parquet d’époque. Il a fallu y remédier par une sorte de caisson qui surélève l’ensemble.

Cure néogothique Vevey 3

Crédit image: Nomad Architectes, R. Gindroz

Le secrétariat paroissial a déménagé dans un pavillon lui aussi restauré.

La cure a créé un nouveau studio équipé pour loger des prêtres de passage. Elle offre deux espaces d’accueil pour les visiteurs et une vaste salle de réunion. Le secrétariat paroissial a aussi déménagé dans un pavillon de bois restauré. Il a fallu compter sur la générosité de nombreux donateurs, un prêt et le soutien de la Loterie romande pour mener à terme cette importante rénovation.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.