08:05 PROJETS

La friche industrielle de L’Orée, à Crissier, sera transformée d'ici deux ans en logements

Teaserbild-Quelle: PLAZZA

Le nouveau quartier de l’Orée sort de terre à Crissier (VD). La construction de 500 logements et de divers commerces de proximité marquera la reconversion d’une ancienne friche industrielle en espace de vie. Les premiers appartements seront disponibles dans deux ans.

Sur une zone de développement d’environ 67 000 m2 à Crissier, un tout nouveau quartier va voir le jour d'ici 2024.

Crédit image: PLAZZA

Le futur quartier de L'Orée renforcera le caractère mixte du développement de l'ouest lausannois.

Maître d’ouvrage pour le futur quartier de l’Orée, à Crissier (VD), Plazza AG voit enfin son projet sortir de la terre d’une ancienne friche industrielle. La pose de la première pierre de ce nouveau complexe de logements, de commerces et de services en périphérie de Lausanne entame le rééquilibrage de la proportion entre l’emploi et l’habitat à l’ouest de la capitale vaudoise, indique-t-il dans un communiqué.

Pas moins de huit cabinets d’architectes et quatre paysagistes de renom ont œuvré à la conception de ce nouveau quartier. Ils ont axé leurs efforts de planification sur la protection de l’environnement, en développant une surface construite le long d’un futur parc public.

Habitat, commerces, école et home
En tout, ce seront plus de 500 logements de divers types qui seront construits sur un terrain de 67'000 m². L’offre immobilière sera complétée par 16'000 m², une école et un home pour personnes âgées. Ce seront environ 1000 personnes qui pourront y emménager dès 2024 une fois la première étape des travaux terminée. Le stationnement sera construit en sous-sol pour dégager des espaces verts en surface, et notamment deux terrasses de verdure situées au sud et au nord du quartier. L’0énergie solaire et le chauffage à distance apporteront également une touche environnementale forte au complexe.

Ce quartier de l’Orée a mis longtemps avant de se dessiner. Plus de dix ans de gestation entre un premier plan directeur localisé et l’octroi du permis de construire, pour être précis. Le maître d’ouvrage va y investir plus de 300 millions de francs.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.