14:02 PROJETS

La place sédunoise de la Planta sera revêtue de végétation

Teaserbild-Quelle: Ville de Sion

Inaugurée en 1989, la place sédunoise de la Planta met en route sa rénovation. La Ville de Sion veut créer un espace harmonieux, accessible et durable. Le projet pense la place comme un seul et même espace depuis la rue de Lausanne à la rue Mathieu-Schiner et de l’avenue de la Gare au palais du gouvernement valaisan.

Les contours de cette place emblématique de la capitale valaisanne seront redessinés dans le cadtre du projet de rénovation de la Place de la Planta à Sion.

Crédit image: Ville de Sion

Tous les aspects de la conception à la réalisation du projet sont soigneusement réfléchis dans une optique durable.

Le Conseil général de Sion a validé en fin d’année dernière un crédit d’engagement de 12,85 millions de francs pour redessiner les contours de cette place emblématique de la capitale valaisanne. Les travaux s’étaleront sur plusieurs années. Le projet de nouvelle Planta veut d’abord favoriser l’intégration de la place dans la ville en repensant ses limites et en effaçant les obstacles. Il entend aussi faciliter la mobilité des piétons en surface, en facilitant la connexion à l’avenue de la Gare et l’avenue de Lausanne. La nouvelle Planta doit aussi offrir une meilleure gestion de ses espaces verts et de l’eau.

« La place de la Planta est un vide essentiel au centre de la capitale, explique l’architecte du bureau xy-ar-ch. C’est une respiration bienvenue qui permet de prendre du recul sur un panorama à 360 degrés. Malheureusement, cette situation exceptionnelle est aujourd’hui entravée par des ruptures physiques et des obstructions visuelles. Le pavillon construit en bordure de la rue de Lausanne crée une séparation presque totale entre la place et la rue. Cette situation est encore accentuée à l’ouest par la sortie du passage sous-voies, et ses multiples murs et murets, vestiges d’une époque révolue ».

Au nord, l’esplanade Saint-Théodule assurera la transition entre la place et le jardin public existant. Le pavillon installé sur l’entrée du parking accueillera une buvette. Cela en fera un lieu idéal pour boire un verre et admirer le paysage ou surveiller les enfants qui jouent dans le jardin public. Ce dernier, vieillissant, sera réaménagé et modernisé. Une grande fontaine sèche, composée de jets d’eau au sol, apportera une animation et rafraichira l’ambiance.

 

Au nord, les passants se prélasseront sur l’esplanade St-Théodule.

Crédit image: Ville de Sion

Les passants goûteront particulièrement les aménagements prévus sur l’esplanade Saint-Théodule.

Au sud, la place se prolongera jusqu’au pied des façades des immeubles de la rue de Lausanne. Les trottoirs et bordures seront supprimés. La rue deviendra un espace de mobilité douce, partagé entre piétons, vélos et voitures. Le pavillon actuel sera démoli. Un nouvel édicule, beaucoup plus petit, sera construit pour assurer l’accès au parking souterrain. Il abritera les ascenseurs, ainsi qu’un kiosque.

Au sud, la place de la Planta rejoindra la rue de Lausanne.

Crédit image: Ville de Sion

Au sud, la place de la Planta rejoindra la rue de Lausanne pour créer de la mobilité douce.

A l’ouest, la place se prolongera jusqu’à l’avenue de la Gare. Des murets créeront une succession de plateaux. De nouveaux arbres compléteront la canopée existante pour un faire un espace propice à la détente, à la promenade et aux rencontres.

A l’ouest, la place de la Planta rejoindra l’avenue de la Gare.

Crédit image: Ville de Sion

A l’ouest, la place de la Planta côtoiera une avenue de la Gare revégétalisée.

Au centre, l’espace sera laissé libre afin de garder à la place sa fonction première de rassemblement public et d’accueil des manifestations. Le pavage actuel en porphyre rouge, très abîmé, sera remplacé par de la pierre naturelle du Valais.

Le centre de la Place de la Planta sera libre et recouvert de pierres naturelles locales.

Crédit image: Ville de Sion

Le centre de la place sera recouvert de pierres naturelles locales.

L’ensemble du projet est devisé à quelque 12,85 millions de francs. Sa réalisation s’étalera sur plusieurs années. Les travaux commenceront au nord de la place, avec la rénovation du jardin public. Ils pourraient débuter à la fin de cette année, sous réserve du traitement des procédures et d’éventuelles oppositions. La deuxième étape sera consacrée à l’aménagement de l’esplanade Saint-Théodule et du pavillon nord. On passera ensuite à la restauration du centre de la place et la création des édicules d’accès au parking. Le réaménagement de la rue de Lausanne marquera la fin des travaux, à l’horizon 2028. « Ce phasage permet de minimiser les désagréments pour les usagers de la place et les riverains. L’Atoll restera en place jusqu’au début de la phase 3 » explique Vincent Kempf, chef du service de l’urbanisme et de la mobilité.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

RUFALEX Rollladen-Systeme AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.