08:06 PROJETS

La vague artificielle de Morlon déclenche une tempête d’oppositions à Fribourg

Teaserbild-Quelle: RBCH Architectes et MG associés

Le projet de création d’un hôtel et d’un bassin avec vague artificielle sur les bords du lac de la Gruyère déchaîne un tollé parmi les défenseurs de cet environnement encore préservé. Ces derniers en fustigent à la fois le contenu et les objectifs, propres à détruire un paysage d’importance nationale.

Goya Onda 3

Crédit image: RBCH Architectes et MG Associés

Le projet vise selon ses responsables à créer une infrastructure de loisirs en pleine nature.

La championne olympique Mathilde Gremaud, ambassadrice de la Gruyère, avoue ses doutes sur le projet hôtelier initié par l’association Goya Onda, à Morlon (FR), sur les bords du lac. Elle soutient pourtant du bout des lèvres l’idée de créer une infrastructure de loisirs à cet endroit, avec bâtiment en bois et un bassin pourvu d’une vague artificielle. Toutefois, toutes les organisations de protection de l’environnement demandent son retrait du plan directeur cantonal, et quelques particuliers viennent de lancer une initiative.

Goya Onda 4

Crédit image: RBCH Architectes et MG Associés

Les bâtiments hôteliers seront construits uniquement en bois, mais cela ne suffit pas à remporter l’adhésion des défenseurs de l’environnement.

Sur le papier, le projet a de quoi séduire les thuriféraires d’un aménagement doux des rives du lac de La Gruyère. Un focus sur les familles et le sport, dans un cadre paysager naturel, un accès uniquement réservé à la mobilité douce. Les bâtiments seraient construits uniquement en bois. Ils seraient autonomes au plan énergétique. Trois sortes d’hébergements y seraient proposées, avec un restaurant, une place de jeux et un espace dévolu à la permaculture.

Une digue de plusieurs mètres de haut
Le dossier s’effondre au contact des défenseurs de l’environnement. Leur faîtière Ecoforum Fribourg n’y va pas de main morte avec le dos de la cuillère. Elle s’en prend en particulier à la vague artificielle. Elle estime le projet incompatible avec le statut de paysage d’importance cantonale dont bénéficie le lac de la Gruyère. Il s’agit avant tout, dénonce-t-elle, d’aménager un bassin sans communication avec le lac, et séparé de celui-ci par une digue étanche de plusieurs mètres de haut. Elle conclut que le projet Goya Onda pourrait être implanté ailleurs.

Goya Onda 2

Crédit image: RBCH Architectes et MG Associés

Le bassin et sa vague artificielle seront séparés du lac.

De là à conclure que les intentions de Goya Onda ne sont pas conformes aux assurances environnementales données par l’association. Ecoforum rappelle que les environs du projet sont en zone naturelle, et que les activités de loisirs y sont strictement limitées, voire interdites. Le vaste delta de Morlon est une réserve d’oiseaux d’importance nationale. Le canton est donc appelé à trancher.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.