09:59 PROJETS

La Ville de Genève va enfin rénover son bâtiment de l’art contemporain

Teaserbild-Quelle: Lantus, CC_BY-SA_4.0

L’art contemporain genevois a besoin depuis longtemps d’un nouvel écrin. La Ville de Genève veut consacrer près de 67 millions de francs – dont un tiers proviendra de fonds privés – à la rénovation de l’ancien bâtiment industriel du musée qui lui est consacré. L’art et la photo y éliront ensuite domicile.

Mamco Genève 1

Crédit image: Kuehn Malvezzi Projets

Le projet des architectes préserve le caractère patrimonial du bâtiment tout en modernisant ses espaces muséaux.

Le Musée d’art moderne et contemporain de Genève (Mamco) cultive le paradoxe d’être aménagé dans un bâtiment industriel datant de 1869, témoin classé du dynamisme économique de son temps. Sa rénovation, attendue depuis au moins trente ans, va respecter ce patrimoine tout en modernisant son offre muséale. La Ville de Genève annonce enfin l’ouverture de crédits pour mener cette opération d’envergure, pour un montant total de près de 67 millions de francs.

Mamco Genève 2

Crédit image: Lantus, CC_BY-SA_4.0

L’art contemporain cultive à Genève le paradoxe de vouloir s’épanouir dans un immeuble d’un autre temps.

Le bâtiment d’art contemporain (BAC) qui abrite l’institution est vétuste. Il ne permet plus au musée de se développer, ni même d’accueillir son potentiel de visiteurs. Il ne possède ni d’entrée commune, ni café, ni vestiaire, ni librairie. Le déménagement d’une partie des collections à l’écoquartier de La Jonction permet au Conseil administratif genevois d’envisager d’entreprendre les travaux nécessaires à l’accueil des trois acteurs majeurs de l’art contemporain de la Cité de Calvin sur le site du BAC.

Dépollution de l’enveloppe
Ce sont les bureaux d’architecte Kuehn Malvezzi Projects et CCHE qui vont piloter la rénovation du bâtiment. Le projet prévoit de préserver le caractère patrimonial de l’immeuble, classé à l’inventaire des sites protégés en 2015. Il s’agit avant tout d’en dépolluer et de d’en rénover l’enveloppe thermique. Les barrières architecturales seront supprimées dans les locaux pour en favoriser l’accès pour les personnes à mobilité réduite. L’entrée située à la croisée des rues des Bains et des Vieux-Grenadiers sera en outre déplacée pour que l’accès muséal retrouve sa double hauteur d’origine par la suppression d’une dalle ajoutée dans l’espace d’accueil du public. Enfin, la toiture sera munie d’une centrale photovoltaïque de 290 m² pour garantir la transition énergétique dans ce bâtiment.

Partenariat public-privé
La Ville de Genève n’est que partiellement propriétaire du site. C’est pourquoi le projet d’assainissement du BAC est financé par quatre crédits différents. La Fondation du Mamco prendre le tiers de la somme à sa charge par la collecte de fonds privés. L’art contemporain, sous toutes ses formes, disposera ainsi pleinement de son écrin aménagé sur le site de l’ancienne société genevois des instruments physiques.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Jaquet SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.