09:04 PROJETS

Lausanne invité à encourager la mixité sociale dans son écoquartier phare

Teaserbild-Quelle: Service d'architecture de la Ville de Lausanne

Deux EMS, une école et des logements à la pelle. Les cinq premiers immeubles privés de l’écoquartier des Plaines-du-Loup, à Lausanne, proposeront un vaste florilège de mixité sociale. Le Conseil communal est invité à donner son feu vert à ces projets de construction, menés par deux fondations, deux coopératives et une société immobilière.

La construction du vaste écoquartier des Plaines-du-Loup, sur les hauts de Lausanne, franchit une nouvelle étape ce printemps. Après le démarrage du chantier en début d’année, voici que la Ville prépare l’aménagement d’une nouvelle pièce urbaine de près de 17000 m². Cinq nouveaux immeubles de logement vont y être construits si le Conseil communal en donne le feu vert. De plus, deux EMS et une école y sont prévus à terme.

Les élus de la ville sont donc invités à octroyer les droits et cautionnements nécessaires à la Société immobilière lausannoise pour le logement SA (SILL), les fondations de l’Orme et du Bois-Gentil,  ainsi que les deux coopératives C-Arts-Ouches et Ecopolis. Les cinq bâtiments projetés proposeront divers types de logements.

Bois et béton
La SILL va construire 34 appartements offrant notamment des séjours en double hauteur mariés à des loggias. Le bâtiment sera réalisé en béton, avec une façade bois munie de grandes baies vitrées. A côté, la coopérative Ecopolis proposera un immeuble comprenant 24 logements et espaces collectifs, dans un contexte respectueux de l’environnement et es principes de l’habitat durable.

Les deux fondations impliquées dans cette nouvelle pièce urbaine construiront en commun deux EMS de 60 lits chacun. Les locaux seront mutualisés pour accompagner au mieux leurs résidents. Les deux établissements s’inscriront dans le quartier, pour proposer la mixité sociale propre aux Plaines-du-Loup.

La coopérative C-Arts-Ouches bâtira pour sa part un immeuble de 35 logements de divers types, avec locaux communautaires comme une salle de musique et un appartement d’accueil de jeunes en difficulté d’apprentissage. Elle y accueillera également une nouvelle école, composée de cinq salles de classe, un atelier et des locaux thérapeutiques. Tout cela dans un bâtiment bois-béton.

La construction de cette pièce urbaine marquera la vocation du futur écoquartier. Elle se veut un exemple de mixité sociale et de protection de l’environnement, en favorisant les économies d’énergies. L’an dernier déjà, tout le terrain des Plaines-du-Loup avait été équipé de sondes géothermiques pour chauffer ses futures constructions. L’écologie est en marche.

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.