12:09 PROJETS

L’avenir du funiculaire Sierre - Montana - Crans passe par de nouveaux rails

Teaserbild-Quelle: CC BY-SA 4.0 Alexandre Emsenhuber

Le Conseil d’Etat valaisan a donné son feu vert à la reconstruction du funiculaire Sierre – Montana – Crans. La ligne de cette importante liaison plaine-montagne doit être reconstruite; elle arrive en fin de vie après 110 ans d’exploitation. Les travaux sont devisés à 23,9 millions de francs.


Une fois les rails changés et les gares rénovées, le funiculaire proposera trois courses directes entre Sierre et Crans-Montana par heure, au lieu d’une seule actuellement.

Crédit image: CC BY-SA 4.0 Alexandre Emsenhuber

Une fois les rails changés et les gares rénovées, le funiculaire proposera trois courses directes entre Sierre et Crans-Montana par heure, au lieu d’une seule actuellement.

Pendant plus d’un siècle, la ligne du funiculaire reliant la gare de Sierre à celle de Crans-Montana utilisa le tracé et les voies d’origine datant de 1911. Actuellement les rails sont usés et leurs matériaux endommagés. Lors de chutes de neige ou de fonte  les galets guidant le câble sont souvent bloqués, provoquant une suspension de l’exploitation du funiculaire. Par conséquent, le remplacement des rails est l’objectif principal de la reconstruction programmée. L’espacement entre les nouvelles voies aura 1'400 mm de largeur. De plus, les rails seront fixés sur des éléments absorbants les vibrations, diminuant ainsi les émissions de bruit et améliorant le confort des utilisateurs.

 

Plus de navettes

Les gares de Sierre et Montana seront réaménagées pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite et accélérer le départ et l’arrivée des voyageurs. Les connexions pourront ainsi être améliorées, passant d’une course directe et d’une course omnibus par heure à trois directes par heure. Le service du coteau sera assuré  par un renforcement du réseau de bus. Etant donné que l’infrastructure des arrêts intermédiaires demeure en place, toutes les variantes d’horaires restent possibles à l’avenir.

 

Récupération d’énergie

Le réaménagement du funiculaire inclut un projet de récupération, de stockage et de gestion de l’énergie des installations approuvé par l’Office fédéral des transports (OFT). L’énergie de freinage du funiculaire sera ainsi récupérée et utilisée aux heures de pointe. L’objectif est une exploitation avec une énergie 100% renouvelable et zéro émission carbone.

Lors de sa réunion de novembre, le Grand Conseil valaisan se prononcera sur l’attribution du financement cantonal nécessaire à la reconstruction du funiculaire, en remboursant un emprunt de 8,3 millions de francs, soit l’équivalent de 35% du coût total des travaux. Ceux-ci sont estimés à 23,9 millions de francs. Le fonds pour l'infrastructure ferroviaire (FIF) apportera 50% du capital total et le solde sera assuré par les fonds propres de la société d'exploitation (2 millions) ainsi que par un prêt sur le marché des capitaux (1,5 million). Suite à l’objection d’un certain nombre de riverains, le projet débutera au mieux en 2022.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Emil Frey Chavannes

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.