15:11 PROJETS

Le fossile aidera le solaire à décoller, affirme l’Empa

Teaserbild-Quelle: die werke versorgung wallisellen ag

La Conférence mondiale sur le climat de Glasgow vient de s'achever, et sa question la plus aiguë a toujours trait à limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C supplémentaire. Pour cela, le Laboratoire de recherche sur les matériaux (Empa) ne veut pas abandonner les énergies fossiles trop rapidement et mise sur le solaire.

Les chercheurs de l'Empa ont calculé que le potentiel solaire sur les toits, les façades, les parkings et autres infrastructures qui sont déjà étanches, est suffisant pour la transition énergétique. Cette façade solaire sur le bâtiment K3 Handwerkcity à W

Crédit image: die werke versorgung wallisellen ag

Les chercheurs de l'Empa ont calculé que le potentiel solaire sur les toits, les façades, les parkings et autres infrastructures qui sont déjà étanches, est suffisant pour la transition énergétique. Cette façade solaire sur le bâtiment K3 Handwerkcity à Wallisellen est en service depuis 2020.

Au lieu de réduire lentement les émissions, il faut rapidement passer à l'énergie solaire et utiliser pleinement les combustibles fossiles pour la dernière fois pour atteindre cet objectif, affirme le Laboratoire de recherche sur les matériaux (Empa). L’accélération du processus de transition énergétique y contribue, sous l’impulsion du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS).

Des chercheurs de l'Empa ont donc calculé que le potentiel solaire des toits, murs extérieurs, parkings et autres infrastructures déjà étanches est suffisant pour réaliser la transition énergétique. Ils ont donc établi la limite physique de l'accélération de la transition énergétique. Ils ont ainsi simplifié l'économie mondiale en une image radicale et claire : il existe une  « machine fossile » qui combine tout cela. Le système actuel d'énergie non renouvelable et la conversion des combustibles fossiles en électricité. Il existe également une « machine solaire » qui peut produire de l'électricité à partir de la lumière du soleil.

Les parcs éoliens pas nécessaires
Étant donné que le potentiel d'énergie solaire des toits, des murs extérieurs, des parkings et autres infrastructures scellées est suffisant en Suisse, il n'est pas nécessaire de construire de nouveaux parcs solaires ou de grands parcs éoliens. Évidemment, remarque l’Empa, il faut désactiver la machine fossile dès que possible, et actionner l'énergie solaire. 

La construction de machines à énergie solaire nécessite d'abord de l'énergie, et au début de la transition énergétique, l'énergie ne peut venir que de machines fossiles. Les deux chercheurs de l’Empa ont calculé plusieurs situations et ont conclu qu’il faut maximiser l'utilisation de toutes les centrales à combustibles fossiles et utiliser l'énergie supplémentaire qui en résulte pour la construction de machines à énergie solaire : Ce qui signifie que la transition énergétique pourrait être achevée. En cinq ans, les émissions cumulées sont les plus faibles. Ensuite, les combustibles fossiles peuvent être arrêtés, conclut l’Empa dans un communiqué.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.