16:01 PROJETS

Le réaménagement des Jeunes-Rives de Neuchâtel est lancé

Teaserbild-Quelle: Philippe Chopard

La Ville de Neuchâtel lance ces  jours le chantier du réaménagement de ses Jeunes-Rives. Après vingt ans d’attente, l’ancien Arteplage d’Expo.02 abandonnera son parking pour devenir un espace de détente et de loisirs au bord du lac. Les travaux dureront cinq ans.

Jeunes-Rives Neuchâtel

Crédit image: Nightnurse Image Zurich

L'ancien Arteplage neuchâtelois d'Expo.02 sera entièrement végétalisé pour offrir un espace vivant au bord du lac.

C’est parti ! Après plus de vingt ans d’attente, l’abattage de premiers arbres marquera dans quelques jours le début du réaménagement des Jeunes-Rives de Neuchâtel. Ce qui est encore qu’un parking se transformera jusqu’en 2027 en espace de vie au bord du lac et en pleine ville. La première étape des travaux commencera par le démantèlement du bâtiment dit du Bouchon, à l’ouest du site et de sa place circulaire en dur.

début travaux Jeunes-Rives NE 3

Crédit image: Philippe Chopard

C’est sur la place du Douze-Septembre, à l’ouest du site, que les premières pelleteuses vont s’activer dès le mois prochain.

La Ville de Neuchâtel voit ainsi son projet de transformation de ses rives enfin démarrer. Il a fallu s’entendre avec le dernier opposant, à savoir le club de planche à voile, qui aurait été privé de ses locaux par les travaux. Fort heureusement, les véliplanchistes ont pu être relogés au port de Serrières, à l’ouest de la ville. Ils y disposeront de deux locaux, dont l’un équipé d’une douche.

début travaux Jeunes-Rives 2

Crédit image: Philippe Chopard

Les rives du lac seront réaménagées par le remplacement de leur enrochement par des marches.

Les travaux de réaménagement vont donc commencer au Bouchon. La place sera entièrement réaménagée en espace de loisirs largement végétalisé d’ici l’été prochain. Le site servira ensuite de camp de base pour la logistique du chantier principal, une fois les beaux jours passés. Il faudra aussi mettre en place une voie séparée pour les poids lourds engagés dans les travaux.

Objectif récupération des matériaux excavés
Dès septembre, ce sera au tour des rives côté ouest d’être complétement remodelées. Les blocs de roche qui les consolident seront remplacés par des marches pour un accès facilité à l’eau. « Dans la mesure du possible, ces anciens enrochements seront réutilisés sur place », promet l’architecte Antonio Gallina. Une nouvelle crique et une plage engazonnée sont aménagées. La Ville lancera aussi la construction de deux établissements publics au bord de l’eau.

début travaux Jeunes-Rives NE 1

Crédit image: Philippe Chopard

Le parking actuel disparaîtra définitivement le 1er janvier 2025.

Le début du chantier provoquera également la suppression d’une soixantaine de places de parc sur place. La Ville explique être encore en pleine réflexion au sujet de la place du trafic motorisé au bord du lac. « Nous privilégions une offre diversifiée, entre transport individuel et collectif », précise la conseillère communale Violaine Blétry de Montmollin. Au 1er janvier 2025, le parking public des Jeunes-Rives aura de toute façon cessé d’exister. « Cette question, très sensible par le passé, est désormais réglée », poursuit l’élue.

début travaux Jeunes-Rives NE 4

Crédit image: Philippe Chopard

La nouvelle batellerie donne une première image de ce que seront les futures constructions des nouvelles Jeunes-Rives.

Pour l’heure, une nouvelle batellerie construite en 2022 livre une première représentation des futures constructions du parc. Ce bâtiment en bois local est recouvert de panneaux photovoltaïques, installés en partenariat avec le fournisseur d’électricité Viteos. Son architecture contraste avec le béton de l’hôtel construit à côté et avec la pierre jaune du Musée d’art et d’histoire voisin.

Les travaux doivent se terminer à la fin du printemps 2025. Commencera alors la seconde phase du projet, qui devra encore être votée dans une année environ et qui fera l’objet d’une nouvelle mise à l’enquête. Les travaux viseront alors à réaménager la zone du parking en espace paysager de qualité. Pour un total de 26 millions de francs, les Jeunes-Rives revaloriseront leur nom. Avec 150 arbres au lieu des 102 actuellement plantés.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.