15:04 PROJETS

Le saint-bernard englobé dans un futur pôle muséal à Martigny

Teaserbild-Quelle: Atelier d'architecture Game, Martigny

Au-delà d’un simple agrandissement de ses locaux, la fondation Barry de Martigny (VS) entend regrouper les chiens de la race saint-bernard, les richesses archéologiques et les beaux-arts dans un futur pôle muséal. Les travaux commenceront l’an prochain.

Le saint-bernard est connu comme le chien national suisse. Si son élevage peut être admiré à l’hospice du même nom pendant la belle saison, il se présente aussi à Martigny, dans les locaux de la Fondation Barry. Cette dernière s’y trouve à l’étroit, et prévoit ainsi d’investir dans un nouveau parc thématique de 20000 m².

L’architecte lauréat d’un concours organisé pour l’occasion, à savoir l’atelier Game de Martigny, présente un projet composé d’une place d’accueil flanquée de deux bâtiments sur le site des anciens arsenaux de la cité d’Octodure. L’aire d’accueil du public collecte l’ensemble des flux piétonniers, entre le futur pôle muséal, le parking et la Fondation Gianadda toute proche. Le bâitment actuel de la Fondation Barry sera aussi remodelée en espace d’exposition temporaire, un restaurant sur deux niveaux et des bureaux. Les deux étages supérieurs seront accessibles par un escalier extérieur.

Parcours ludique
Le nouveau bâtiment de Barryland sera situé de l’autre côté de la place centrale. Il abritera l’élevage de saint-bernards proprement dit – avec leur histoire et leur rôle, ainsi qu’un pavillon d’accueil pour les visiteurs. Le futur parc sera doté d’un parcours tridimensionnel et ludique sur l’histoire de Barry, le chien éponyme.

Les travaux, qui devraient commencer l’année prochaine, permettront aussi de créer un vrai musée archéologique sur place. Martigny réunira ainsi, avec les arts de Gianadda et les saint-bernards, trois attractions touristiques dans le même endroit. Le site présente déjà une exposition rendant compte des différentes étapes de son projet d’extension, réalisable d’ici 2025.

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.