15:04 PROJETS

Le Tribunal cantonal vaudois démarre la construction de son cylindre

Teaserbild-Quelle: Blättler Dafflon Architekten

Le chantier de rénovation du Tribunal cantonal vaudois débute sur les hauts de Lausanne. Le canton veut y concentrer son pouvoir judiciaire dans un cadre vert et dans un bâtiment muni d’une structure cylindrique. La construction durera trois ans.

tribunal cantonal VD 4

Crédit image: Blättler Dafflon Architekten

Les bâtiments existants seront rénovés et dotés d’une extension de forme cylindrique.

La date du début des travaux de rénovation du Tribunal cantonal vaudois est historique. C’est en effet un 14 avril que Vaud a rejoint la Confédération en tant que canton souverain. Et c’est aussi un 14 avril que le Parlement vaudois a réintégré son hémicycle et que le Château cantonal a terminé sa restauration, respectivement en 2017 et 2018. Et c’est sa justice qui commémore cet évènement, en amorçant cette année son chantier dans le parc de l’Hermitage, sur les hauts de Lausanne.

Le canton se dote par là d’un site centralisé pour rendre sa justice au vert. Le chantier a débuté il y a quelques jours avec la rénovation du bâtiment existant. Il a fallu dans un premier lieu dépolluer le terrain en le raclant. Les terres polluées aux dioxines et aux furanes sont évacuées en décharges pour être traitées.

tribunal cantonal VD 2

Crédit image: Blattler Dafflon Architekten

L’extension du Tribunal, tout en bois et verre, reposera sur un socle en béton recyclé.

Le parking actuel est en cours de démolition. La rénovation de l’aile est du bâtiment du Tribunal a aussi débuté. Ces travaux devraient se poursuivre jusqu’au printemps 2023. Il s’agira d’améliorer l’enveloppe thermique du bâtiment inauguré en 1986 avant de l’intégrer à la nouvelle extension prévue.

Le pilier de la justice
Le projet élaboré par le bureau Blättler et Dafflon s’articule autour d’un bâtiment flanqué d’une structure cylindrique alliant un socle en béton recyclé et des façades faites de bois vaudois et de verre. Celle-ci se présentera sous la forme d’un coquillage fossile ancré sur le bâtiment principale. L’architecte n'hésite pas à la qualifier de pilier de la justice. Elle devrait être achevée en 2024. La seconde étape des travaux rénovera l’aile ouest et sud du bâtiment, en assainira les façades et en végétalisera la toiture. Les institutions judiciaires cantonales pourront ainsi bénéficier dès 2025 d’un site très en phase avec la protection de l’environnement. Le coût du projet s’élève à 30 millions de francs.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.