10:02 PROJETS

Les parlementaires fédéraux demandent aux CFF de reprendre leurs projets immobiliers

Teaserbild-Quelle: Malley Central

La commission des transports du Conseil des Etats demande au Conseil fédéral de faire pression sur les CFF pour que ceux-ci renoncent à suspendre leurs investissements immobiliers. Elle estime que ce gel nuira à la reprise économique. Le canton de Vaud demande aussi la poursuite des projets gelés.


Renens Quai Ouest

Quelle: Quai Ouest

La construction du bâtiment Travis, à Renens (VD), est notamment gelée au grand dam des autorités locales.

Les arguments avancés par la direction générale des CFF pour suspendre une trentaine de projets immobiliers en cours ne convainquent pas les parlementaires fédéraux. Après une vive réaction des communes de l’Ouest lausannois face au gel des projets en vigueur en Suisse, et en particulier à Renens et à Malley, c’est au tour de la commission des transports du Conseil des Etats de demander au Conseil fédéral d’intervenir.

Même si la décision de CFF immobilier est dictée par l’obligation de l’entreprise d’avoir une couverture de sa dette d’au maximum légal de 6,5%, les conseillers aux Etats estiment qu’elle va à l’encontre de la politique d’intervention de la Confédération pour favoriser la reprise de l’économie. Les CFF et l’ensemble du tissu économique suisse vont en ressentir les effets négatifs, affirment les commissaires.

Nouveau calendrier demandé

Les départements de Simonetta Sommaruga et d’Ueli Maurer sont donc fermement invités à faire presser sur les CFF pour que ceux-ci renoncent aux mesures de gel de leurs projets immobiliers et établissent un nouveau calendrier de réalisation. L’entreprise avait pourtant prétendu, en annonçant sa décision, que ses projets de construction d’immeubles n’entraient pas dans le domaine du contrôle que la Confédération exerce.

Ce gel de projets, en vigueur en principe jusqu’en 2025, concerne une trentaine d’investissements immobiliers, surtout dans le canton de Vaud, ainsi qu’à Berne et Zurich. CFF immobilier n’a pas exclu d’en étendre encore le nombre, en fonction de la situation générale de l’entreprise. Dans un premier temps, le Conseil d’Etat vaudois a affirmé « comprendre » la décision sans l’approuver. Sous l'impulsion des élus locaux, il demande finalement au président de la Confédération d'intervenir pour que les projets des CFF - notamment celui de Malley-Central, se pouruivent sans délai. Pour le syndic de Renens, la suspension de la construction de deux bâtiments à la gare compromet aussi l’ensemble d’un projet mené de concert entre plusieurs partenaires.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.