11:09 PROJETS

Les remontées mécaniques du Titlis veulent une nouvelle tour

Source de l'image teaser: Herzog & de Meuron

Durement affectées par la crise sanitaire,  les installations de remontées mécaniques du Titlis (OW) vont investir dans la construction d’une nouvelle tour en roche cristalline et une profonde rénovation. Le projet est signé Herzog & de Meuron.

Visualisation du projet 3020 : la station de montagne s'impose sur la roche comme un cristal géant.

Quelle: Herzog & de Meuron

La station de montagne s'imposera sur la roche comme un cristal géant.

« Nous sommes en mode gestion de crise depuis un an et demi, déclare Norbert Patt, le patron des remontées mécaniques du Titlis (OW), lors d’une conférence basée sur le tourisme. Cependant, il s'agit maintenant de persévérer et nous sommes convaincus que nous sortirons renforcés».

Pour cela, rien de tel qu’un nouvel investissement. Pour un montant le 100 millions, le « Projet 3020 veut transformer la tour qui se trouve au sommet du Titlis.  Le cabinet d'architectes bâlois Herzog & de Meuron ouvre ainsi à doter la construction de blocs horizontaux en roche cristalline pour former une croix vue d'en haut. La nouvelle structure abritera un bar et un restaurant.

Fenêtres sur la montagne
Il est prévu d'utiliser des structures à fenêtres ouvertes afin d'offrir aux clients une vue sur le panorama montagneux entourant le Titlis. Dans le même temps, la station de montagne sera entièrement démolie et reconstruite. Le projet 3020, ainsi nommé d’après l’altitude de la montagne,  devrait être achevé vers 2027. 

La tour de poutres restera, mais sera prolongée par deux poutres en verre, qui abriteront également des installations de restauration.55577_1

Quelle: Herzog & de Meuron

La tour de poutres restera, mais sera prolongée par deux poutres en verre, qui abriteront également des installations de restauration.

La pandémie a durement affecté le tourisme en Suisse centrale... Une reprise des activités dès l’année prochaine permettra selon les estimations de récupérer le niveau de visites d’avant la crise sanitaire. Les bureaux de ventes internationaux sont toujours ouverts en Inde et en Chine, les deux marchés ciblés et se préparent à reprendre leurs activités totalement une fois la crise terminée. 

Les Indiens vaccinés vont probablement voyager à l’étranger dès 2022. Par contre, la capacité des Chinois à aller à l’étranger dépendra de la politique interne.  Dans les deux cas, Inde et Chine, les espoirs de reprise normale des visites et activités sont fixés à l’année 2023. 

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.