11:10 PROJETS

L’extension du photovoltaïque dans le Jura bernois suspendue au vote fédéral

Teaserbild-Quelle: Centrale solaire Mont-Soleil

Le sort de l’extension de la centrale photovoltaïque de Mont-Soleil, dans le Jura bernois, est lié à l’acceptation en votation de la nouvelle Loi fédérale sur l’électricité, le 9 juin prochain. Les responsables du projet sont prêts à intégrer les procédures d’autorisation accélérée prévues par le Conseil fédéral. La région de Saint-Imier et le canton de Berne retiennent leur souffle.

Les sondages à l’appui de la prochaine votation sur la loi sur l’électricité, le 9 juin prochain, montrent que le projet d’extension de la centrale solaire de Mont-Soleil, dans le Jura bernois, est sur les bons rails. Mais la société responsable de ce projet ne crie pas victoire trop tôt. Le calendrier de construction de ces nouveaux panneaux est établi, et la commune de Saint-Imier les soutient.

Trente ans de production
Situées à près de 1300 m d’altitude, les installations de Mont-Soleil portent bien leur nom depuis trente ans. La commune de Saint-Imier a toujours soutenu le développement des énergies renouvelables sur son sol, et en particulier sur sa montagne. Avec du photovoltaïque combiné à des éoliennes qui ont fait sa renommée touristique.

Trois partenaires énergétiques
D’une superficie de 15 ha, Le projet d’extension de la centrale entre dans les cases de la législation d’urgence voulue par le Parlement fédéral et soumise au peuple le 9 juin prochain. Il est porté par la société Mont-Soleil en collaboration avec les Forces motrices bernoises (BKW) et la société électrique interjurassienne de La Goule. Les nouveaux panneaux devront produire 10 GWh d’électricité par an au minimum pour faire partie de ce cadre législatif. Il ne sera pas nécessaire de modifier l’affectation de la zone prévue, puisque celle-ci abrite les installations actuelles.

Des tables inclinées par-dessus les pâturages
Techniquement, les responsables du projet ont prévu de disposer leurs panneaux solaires  en les orientant au sud. Ils seront répartis sur près de 400 tables inclinées à 60 degrés. Ils permettront au bétail de pâturer sur leur terrain. Les installations sont divisées en dix surfaces compartimentées par des cordions boisés pour éviter les effets de gigantisme. La nature et la production énergétique feront en outre l’objet d’un suivi scientifique commun. Les riverains, la commune et le canton de Berne ont été étroitement associés à la démarche, même si les contacts avec les propriétaires des terrains concernés n’ont pas toujours été faciles.

Solaire Mont-Soleil 1

Crédit image: Centrale solaire Mont-Soleil

Les nouvelles installations prévoient des panneaux suffisamment hauts et inclinés pour que le bétail puisse pâturer au-dessous.

Le projet suscite aussi l’hostilité des défenseurs du paysage, comme ceux qui s’opposent violemment aux éoliennes dans cette région de la chaîne jurassienne. Toutefois, le Conseil de Ville de Saint-Imier a largement donné son accord. Il appartiendra à la préfecture du Jura bernois de délivrer l’autorisation de construire. Le coût de cet investissement privé est estimé à 25 millions de francs, avec la moitié provenant de subventions fédérales.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

MEVA Schalungs-Systeme AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.