15:31 PROJETS

200 millions pour généraliser le chauffage à distance à Neuchâtel

Teaserbild-Quelle: Ville de Neuchâtel

La Ville de Neuchâtel veut passer d’ici quinze ans au chauffage à distance, en entreprenant dès ce printemps toute une série de chantiers successifs, quartier par quartier. Elle va compter sur l’eau de son lac, en construisant plusieurs stations de pompage. La transition énergétique invite le fournisseur d’électricité Viteos à investir 200 millions.

Step Neuchâtel 2

Crédit image: Ville de Neuchâtel

La nouvelle station d’épuration sera dès 2025 dotée d’installations de pompage de l’eau du lac pour le chauffage à distance.

L’extension du chauffage à distance (CAD) en Ville de Neuchâtel est déjà une réalité avec le chantier de construction d’une nouvelle station d’épuration au bord du lac. Mais les autorités locales vont désormais plus loin que la récupération des rejets thermiques des eaux usées, en annonçant que son fournisseur d’énergie, la société Viteos, va consacrer plus de 200 millions à cette fin. Le CAD sera alimenté par l’eau du lac, via plusieurs stations de pompage dont la première est déjà en construction.

Des enjeux énormes
Les enjeux environnementaux de cet investissement sont à l’image de son montant. Comme de nombreuses villes, Neuchâtel doit réussir sa transition énergétique d’ici 2040 en misant sur le renouvelable. Il s’agit de pouvoir chauffer la majorité des bâtiments construits, publics et privés, tout en abandonnant les combustibles fossiles.

Quartier par quartier
Les travaux qui attendent Viteos sont gigantesques. Ils créeront un réseau souterrain relié à des statons de pompage et au lac. Les chantiers démarreront ce printemps dans à l’est du centre-ville, au Faubourg du Lac et à la rue Louis-Favre, près de la gare CFF. Les propriétaires immobiliers concernés seront contactés au fur et à mesure de l’avancement des travaux, indique la Ville de Neuchâtel dans un communiqué.

Collège des Parcs 3

Crédit image: Ville de Neuchâtel, Lucas Vuitel

La pose de panneaux photovoltaïques de dernière génération sur le toit du collège des Parcs est un pas supplémentaire vers une société décarbonée.

Les autorités vont encore plus loin en direction d’une société décarbonée en invitant aussi les milieux industriels à rejoindre le processus de transition énergétique. Le parc immobilier devra également être assaini. Cela a déjà commencé par le vote de deux crédits cadres de 60 millions de francs l’an dernier. Neuchâtel compte aussi sur le développement du photovoltaïque sur les bâtiments, évalué à 200 GWh par an. D’ici 2040, près de 70% de ce potentiel sera exploité, promettent les autorités.

Bornes électriques de recharge
Neuchâtel reste aussi à la pointe de l’électromobilité. Notamment pour ses véhicules communaux. La Ville veut cependant faire poser 500 bornes de recharge supplémentaires d’ici 2035, notamment dans ses quartiers ne disposant peu ou pas de places privées de stationnement, ainsi que dans les parkings Parc +Rail. L’eau du lac, le bois, l’éclairage public et le chauffage peuvent contribuer de manière décisive à réduire la consommation énergétique, se persuade la Ville. Les autorités prévoient de faire des états des lieux réguliers.  

Lausanne et Pully s’associent pour décarboner

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

srg | engineering - RG Riedweg et Gendre SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.