15:10 PROJETS

Neuchâtel va pouvoir faire construire un nouveau quartier au bord du lac

Teaserbild-Quelle: Coopérative Arc-en-ciel

Les logements prévus dans la zone de Monruz-Sud, à l’est de Neuchâtel, vont pouvoir être construits. La Ville a pu lever toutes les oppositions qui empêchaient le développement de ce futur quartier mixte. Les étudiants, les familles et les personnes âgées vont ainsi bénéficier d’un nouvel espace de vie au bord du lac.

C’est l’un des derniers endroits du bord du lac à Neuchâtel à attendre un réaménagement. A quelques jours des élections communales, l’exécutif de la ville a pu lever toutes les oppositions patentes depuis plusieurs années à la création du quartier Monruz-Sud. Un endroit que les vieux Neuchâtelois connaissent bien, puisqu’il a abrité les exploits du défunt club de hockey local des Young Sprinters, et qui est agrémenté de l’hôtel cinq étoiles du Palaffite.

Sur le site d’anciennes installations sportives

Divers partenaires privés veulent construire à Monruz-Sud six immeubles d’une capacité totale de 160 logements. Les constructions prendront place sur le site de l’ancienne patinoire et piscine du lieu, à proximité d’une villa de maître. Les autorités de Neuchâtel entendent ainsi trouver le chaînon manquant dans leur volonté de développer les rives du lac, depuis Serrières à Saint-Blaise.

Durabilité et mixité

Le plan de quartier élaboré pour l’occasion souligne la durabilité et la mixité sociale que devront offrir les futures constructions. C’est pour cette raison que la société qui gère les logements des étudiants en ville s’est mise sur les rangs. Elle est rejointe par deux coopératives et la Ville de Neuchâtel.

Etudiants en manque de logements

La création de ces logements répond aussi au manque chronique de logements pour étudiants sur le Littoral neuchâtelois. L’essor de l’Université et la création du campus neuchâtelois de l’EPFL explique cette lacune. Mais les promoteurs de ce futur quartier vont plus loin en voulant également construire des logements pour personnes âgées et familles.

Un nouveau parc public

L’espace Gouttes d’Or, ainsi nommé en raison de la rue qui le longe au nord, s’inscrit aussi dans la dynamique de réaménagement naturel des rives et la création de zones de détente pour la population. Si l’’hôtel Palafitte voisin a déjà les pieds dans l’eau depuis sa construction en 2001, ses abords doivent être rendus plus agréables. Les autorités veulent ainsi créer un parc public et améliorer le cheminement piétonnier entre le musée du Laténium, à Hauterive, et le port de plaisance du Nid-du-Crô. Lewes travaux commenceront l’an prochain.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.