17:09 PROJETS

Palais de Rumine de Lausanne assaini pour devenir un centre des savoirs

Teaserbild-Quelle: Etat de Vaud

Le Conseil d’Etat vaudois poursuit la réorganisation des musées de Lausanne en assainissant et en transformant le palais de Rumine et la Maison de l’Elysée. Il entend créer un centre des savoirs au cœur de la capitale vaudoise et un espace d’accueil dans des locaux vidés par l’ouverture en 2022 de Plateforme 10.

 

Les musées de Lausanne sont en pleine réorganisation ! La prochaine ouverture en juin 2022 du bâitment de Plateforme 10, près de la gare déclenche toute une série de réflexions et de projets qui visent deux bâtiments emblématiques de la capitale vaudoise. A savoir, le palais de Rumine et la Maison de l’Elysée.

Le canton veut faire du palais de Rumine un centre des savoirs. Il entend y regrouper les services au public du Muséum, du Musée d’archéologie et d’histoire (MCAH) et de la Bibliothèque universitaire (BCUL). La nouvelle affectation du bâitient est rendue possible par le départ du Musée des Beaux-Arts vers la gare.

Pour cela, il faut assainir cette bâtisse imposante. Le Conseil d’Etat sollicite du Grand Conseil un crédit d’étude de 4,5 millions pour en nettoyer les pierres naturelle en façade. Il souhaite aussi intervenir au niveau de l’enveloppe du bâtiment pour en évaluer la conformité aux objectifs de neutralité carbone qu’il poursuit. Les espaces intérieurs seront aussi réorganisés et la BCUL retrouvera sa configuration d’origine. Le coût des travaux est d’ores et déjà estimé à 45 millions de francs.

Elysée à réaffecter
La Maison de l’Elysée sera aussi au centre de toutes les attentions du gouvernement. Elle sera vidée l’an prochain des collections du Musée de la photo au profit du nouveau bâitment de Plateforme 10. Il faut donc trouver un nouveau rôle à cet édifice, l’un des plus beaux fleurons vaudois de l’architecture baroque du XVIIIᵉ siècle.


Maison de l'Elysée

Crédit image: CC_BY_A_Sandro Senn

La Maison de l’Elysée sera transformée en espace de réception et de réunion.

Le Conseil d’Etat veut en faire sa villa de réception pour ses hôtes officiels et de réunion. Il veut aussi réhabiliter les jardins pour les rendre encore plus accessibles au public. Dans le cadre de son plan climat, il entend également procéder à un assainissement énergétique des locaux. Il souhaite aussi créer une dalle polyvalente dans les combles et faire poser un ascenseur.  Les travaux, dont le coût est estimé à un peu plus de 7 millions de francs, pourraient être engagés entre 2023 et 2024.  

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.