06:05 PROJETS

Retards et imprévus font exploser le budget du LEB

Teaserbild-Quelle: Jean-A. Luque

La ligne ferroviaire Lausanne – Echallens – Bercher (LEB) est maudite. Remplacer les rails qui cohabitent avec les voitures dans la capitale vaudoise par un tunnel est certes plus sécuritaire, mais s’avère beaucoup plus compliqué que prévu. Le surcoût atteint 30 millions de francs!

BA_1901_LEB7_preview

Quelle: Jean-A. Luque

A Lausanne, les rames du LEB n'emprunteront pas le tunnel sous l'avenue d'Echallens avant Pâques 2022, soit avec 18 mois de retard sur le planning initial.

Rien n’a été épargné aux ouvriers du LEB. Depuis que les travaux ont démarré à l’été 2017, pour percer un tunnel entre la place Chauderon et Prilly, la malchance et les imprévus se sont accumulés. De nombreux aléas ont considérablement compliqué l’avancement des opérations sur le terrain. Cela a commencé par des découvertes archéologiques plus conséquentes que prévu dans le parc de la Brouette, puis une géologie beaucoup plus complexe du sous-sol qui a ralenti l’avancée de la haveuse. Sans oublier des émanations de soufre toxiques et enfin la pandémie COVID-19. N’en jetez plus!

18 mois de retard
Résultat de toutes ces difficultés aussi importantes qu’imprévisibles, les travaux ont pris une année et demie de retard et ont un méchant impact financier estimé à environ 30 millions de francs. Pour rappel, la construction du tunnel était initialement budgétisée à 136 millions de francs.

Pour assurer la mise en service du tunnel sur l’entier du tracé, le terminus des trains sera modifié dès le 25 septembre prochain, durant environ 200 jours, soit jusqu’aux vacances scolaires de Pâques 2022. Un service de bus de substitution prendra en charge les clients sur le trajet alternatif entre Prilly-Chasseur et la gare de Lausanne.

Pas encore le bout du tunnel
Avant que les trains du LEB circulent entièrement sous l’avenue d’Echallens, différentes opérations doivent être réalisées: les derniers travaux d’excavation; le raccordement du nouvel ouvrage avec l’existant; l’adaptation de la gare d’Union-Prilly; l’installation des équipements techniques (voies, systèmes techniques liés à l’électricité et la sécurité); et enfin les tests de circulation des trains. La mise en service du tracé ferroviaire souterrain du LEB est envisagée au printemps 2022.

Ce tunnel sous l’avenue d’Echallens à Lausanne était réclamé depuis fort longtemps. En effet, les trains du LEB circulent au milieu de la circulation routière et de nombreux accidents impliquant des voitures et le LEB ont été recensés.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.