09:07 PROJETS

Un souffle de modernité rajeunit Confédération Centre à Genève

Écrit par: Jean-A Luque
Teaserbild-Quelle: Jean-A. Luque

Bien connu des Genevois, Confédération Centre a été le symbole d’une époque, celle des années yuppies à la fin du siècle dernier. Mais le centre commercial ouvert aux quatre vents était tombé en désuétude. Au terme d’une incroyable rénovation, ce paquebot du luxe est de retour plus beau que jamais. Accessible à nouveau depuis début décembre, Confédération Centre fait le plein de commerçants inédits dans un décor cosy et élégant. Retour sur un chantier très complexe et technique, d’autant plus que le site est resté en permanence en activité.

Confédération Centre Genève 1

Crédit image: Jean-A. Luque

A l’extérieur, impossible de ne pas remarquer la nouvelle marquise toute en finesse qui longe le bâtiment et vient alléger la silhouette massive de l’édifice.

On l’appelait volontiers le Palais des Glaces. Un surnom flatteur et pernicieux à la fois. Flatteur parce que féérique et luxueux. Pernicieux parce que froid et inhospitalier. Construit en 1986, Confédération Centre à Genève se voulait le temple de la consommation luxe et haut de gamme. Un paquebot long de plus de 100 m sur 50 de large, tout habillé de marbre blanc et d’aluminium, de miroirs et d’éléments chromés. Un bloc ouvert aux quatre vents, qui regroupait pêle-mêle commerces, brasserie, banque, Bourse de Genève et cinéma. Un symbole des années yuppies qui a aussi mal vieilli que son époque.

Un nom jamais aussi bien porté
Mais aujourd’hui l’ancien Confédération Centre n’est plus. Son nouveau propriétaire, Credit Suisse Zurich, l’a rénové, transformé, remis au goût du jour. Un travail de longue haleine entamé dès 2018. A l’arrivée, et plus que jamais, le complexe porte bien son nom. Confédération parce que situé à la rue éponyme. Centre parce que centre commercial, au centre-ville et... au centre de tous les regards.

Dès le premier coup d’œil, le changement est apparent. A l’extérieur, un souffle de dynamisme et de modernité rajeunit la façade en pierre naturelle très classieuse. Les parements ont cédé la place à d’amples vitrines sur deux niveaux. Une marquise toute en finesse longe le bâtiment et vient alléger la silhouette massive de l’édifice.

Mais le changement le plus notable se fait sentir aux entrées. Les accès sur rues sans portes – courants d’air bien connus des Genevois – ont été remplacés par des baies vitrées qui coulissent automatiquement. Désormais l’espace est fermé. Les couloirs lumineux invitent à pénétrer dans Confédération Centre. Et à l’intérieur, la magie peut opérer. Dans une ambiance feutrée, tiède, toute de douceur et de rondeurs, on découvre les galeries commerçantes accueillantes qui se caractérisent par la transparence de leur devanture.

Cet article n'est disponible en intégralité que pour les abonnés.

Connectez-vous maintenant!

Vous n'êtes pas encore abonné? Aperçu des abonnements.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.