11:02 PROJETS

Le trampoline et la danse fun investiront une halle vide à Neuchâtel

Teaserbild-Quelle: The Movement Dance School

The Moove Arena, projet de nouveau centre pour la danse fun et le trampoline, introduira à Peseux (NE) une collaboration originale entre le propriétaire des locaux, chargé de les transformer, et l’école de danse The Movement Dance, qui les occupera avec son matériel et ses activités. Cela dès que la pandémie se dissipera.

La perspective d’avoir le break dance comme discipline olympique aux Jeux de Paris dans trois ans aiguise les appétits en Suisse romande pour ces activités fun, pour petits et grands. Plusieurs halles pour ce genre d’activités sont en gestation, tout en étant retardés par la pandémie. Les milieux concernés sont prêts.

Après notamment Yverdon-les-Bains (VD) et Courroux (JU), c’est au tour du canton de Neuchâtel de se lancer. L’école de danse The Movement, établie au chef-lieu, a signé l’an dernier un bail pour disposer d’un local à Peseux pour y créer un centre dédié au trampoline et à la danse. Elle ouvrira sa structure, baptisée The Moove Arena, dès que possible.

Le propriétaire transforme

Les accords passés avec le propriétaire des lieux prévoient que ce sera ce dernier qui transformera les locaux. L’école de danse y viendra ensuite avec son matériel, pour développer ses activités dans un volume plus adéquat.

The Moove Peseux 2

Crédit image: The Movement Dance School

D’une surface de plus de 800 m², le futur Trampoline Park de Peseux sera accessible avant tout aux plus jeunes et leurs familles.

« Nous avons besoin d’une grande hauteur au plafond », explique Karyl Pays, à l’origine du projet avec Tana Mougin. La structure sera réservée aux familles, avec espace pour que les enfants puissent se défouler en toute liberté. Les équipements iront de divers jeux et du trampoline à l’espace de parcours. Un bar pourra proposer quelques évènements culturels. Des camps pourront y être organisés. Le lieu retenu, que les auteurs du projet ne souhaitent pas encore préciser, sera proche des transports publics.

Crowdfunding activé

L’école de danse à l’origine de ce projet a besoin de 200000 francs pour le concrétiser. Elle entend en réunir 75000 par crowdfunding. Les premiers résultats de la campagne de récolte de fonds sont encourageants. 4000 francs ont ainsi été promis en une semaine. « Le propriétaire est d’accord d’attendre », conclut encore Karyl Pays.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.