14:08 TECHNIQUE

Les deux rives du futur village des athlètes de Paris 2024 reliées par un pont végétalisé

Teaserbild-Quelle: Artélia/Lavigne & Chéron/Philippon-Kalt

Le pont végétalisé installé fin octobre au-dessus de la Seine sera réservé aux piétons, aux cyclistes et aux bus. Il représentera un héritage majeur des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 pour le département de Seine-Saint-Denis et ses habitants. Il donnera accès au village des athlètes.

Pont Athlètes Paris

Crédit image: Artélia/Lavigne & Chéron/Philippon-Kalt

La pose du pont du village des athlètes olympique s'accompagne du réaménagement du quartier voisin.

La structure du futur pont qui reliera les deux parties du village des athlètes des Jeux olympiques de Paris 2024, entre les villes de Saint-Denis et L’Ile-Saint-Denis a été posée après un assemblage de la charpente métallique au Port de Gennevilliers et un transport par bateau jusqu’au site d’implantation définitive.

Long de 138 m, ce pont d’acier et de béton bas carbone est unique en termes de conception, tant par sa finesse, puisqu’il reposera sur deux appuis de chaque côté du fleuve sans appui dans la Seine, que par sa végétalisation, avec des jardinières directement intégrées à la structure métallique. L’aménagement du tablier se poursuivra au premier semestre 2023, avant une livraison de l’ouvrage à l’été 2023.

Réservé aux bus, vélos et piétons, l’ouvrage contribuera, à l’issue des Jeux de 2024, à désenclaver L’Ile-Saint-Denis, plus petite ville insulaire de France, et dont les ponts les plus proches sont aujourd’hui situés à 2 km l’un de l’autre. Il constituera ainsi un nouveau maillon essentiel de la liaison entre le futur écoquartier fluvial de L’Ile-Saint-Denis et le futur quartier Pleyel de Saint-Denis. Il sera également relié à la gare des lignes 15, 16 et 17 du métro du Grand Paris Express. A terme, ce sont des milliers de logements, résidences étudiantes, équipements, bureaux et activités ainsi que deux parcs qui s’implanteront de part et d’autre de la Seine.

Quartier réaménagé
La construction du pont s’accompagne également du réaménagement intégral du quai du Châtelier côté L’Ile-Saint-Denis sur 1 km de long, avec une nouvelle piste cyclable sécurisée et bidirectionnelle. La berge sera elle aussi réaménagée d’ici fin 2022, autour et sous le futur ouvrage afin d’ouvrir le quai sur la Seine. Elle invitera à la promenade et aux loisirs au plus près de l’eau grâce à des îlots de verdure et un ponton aménagé à l’aplomb de la Seine. Au total, 74 nouveaux arbres seront plantés.

Le coût de ce pont s’élève à 31,7 millions de francs suisses. L’ouvrage est financé à 90 % par les apports de l’Etat, du Département de la Seine-Saint-Denis, de la Région Ile-de-France, de l’EPT Plaine Commune et de la Ville de Paris, et à 10 % par la Métropole du Grand Paris.

 


Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Erbatec SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.