10:10 TECHNIQUE

Le bois trouve sa place sous la voûte du Rolex Learning Center de l’EPFL

Teaserbild-Quelle: Rolex Learning Center, EPFL

L'artiste suisse Claudia Comte a construit Tree Line Curve, une œuvre composée de  quarante-deux troncs d'épicéas et d'un orme sculptés, sous le Rolex Learning Center de l’EPFL. Une représentation spectaculaire de la forêt recréée sous une voûte en béton.

 

Art et bois EPFL

Crédit image: Rolex Learning Center, EPFL

Les courbes d'épicéa de Claudia Comte s'invitent dans l'univers de béton du Rollex Learning Center de L'EPFL.

Faisant partie des festivités des dix ans du Rolex Learning Center de l’EPFL, Tree Line Curve dialogue avec les matériaux et les formes du bâtiment. L’œuvre composée de troncs sculptés propose une nouvelle déambulation sous la voûte de béton du bâtiment, une présence artistique insolite et une tension entre nature et artifice.

Claudia Comte, l’artiste qui l’a réalisée,  travaille depuis plus de quinze ans avec le bois qu’elle taille, coupe, sculpte, assemble en installations de grandes dimensions. Elle se dit fascinée par la mémoire de la planète, son climat, ses catastrophes, ses changements, tous ces événements inscrits dans les veines du bois. Attentive aux caractéristiques de son matériau, elle le traite avec respect et empathie, car le bois exprime la vie de l’arbre. Claudia Comte y incorpore sa vision écologique et environnementale.

La Tree Line Curve est composée d'épicéas issus d’une forêt durable de Suisse romande. Chaque arbre coupé a été remplacé par deux arbres plantés. L’orme qui la complète a été acheté par l’artiste. Elle l’a sculpté, percé.

Art et environnement font bon ménage
Avec les troncs espacés d’environ 1 m, Claudia Comte dessine une courbe qui est un segment précis de cercle. L’artiste reprend ici un des motifs principaux du Rolex Learning Center: les patios extérieurs qui permettent à la lumière de se diffuser dans tous les espaces intérieurs et d’animer le jeu des voûtes. On pourrait visuellement prolonger le cercle de troncs pour former un nouveau et complet patio virtuel du bâtiment. L’artiste vient donc ajouter un élément à cette architecture.

Chaque arbre est travaillé avec un savoir-faire précis. Claudia Comte collabore avec des bûcherons et des menuisiers qui respectent la qualité des arbres. Selon les différentes hauteurs données par la courbe des voûtes du Rolex Learning Center, les arbres sont sélectionnés dans la forêt. Ils sont coupés aux tailles adaptées et traités «avec des pincettes»  pour ne pas abîmer leur écorce.

En fonction de la relation possible entre le bois et le béton de la voûte, le dispositif de fixation du tronc d'arbre a également fait l’objet d’une étude. Les constructeurs de l’œuvre ont posé un dispositif simple et efficace pour fixer un support métallique mobile dans chacun de ses éléments.  Au fur et à mesure que la température change, Le Tree Line Curve donne l’impression de se déplacer.  Cette « respiration » des arches est absorbée par le système, qui peut être ajusté en soulevant ou en abaissant légèrement les troncs d'arbres afin qu'ils s'adaptent toujours étroitement et précisément dans l'espace entre le sol et le plafond.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.