14:06 TECHNIQUE

Mammoet utilise une grue mobile flottante pour construire un pont arabe

Teaserbild-Quelle: mammoet.com

Le géant américain a employé une grue flottante pour  l'installation d'un pont reliant la péninsule arabique et l'île de Shurayah en mer Rouge. Il a ainsi favorisé la construction d’un immense complexe hôtelier et touristique en Arabie saoudite. 

Le MTC 15 de Mammoet sur une barge crée une jambe de force conteneurisée d'une capacité de 500 t pour les travaux d'installation du pont de l'île Shurayrah.

Crédit image: mammoet.com

Le MTC 15 de Mammoet sur une barge crée une jambe de force conteneurisée d'une capacité de 500 t pour les travaux d'installation du pont de l'île Shurayrah.

Le projet hôtelier et touristique de l’ile Shurayrah, sur la mer Rouge en Arabie Saoudite, est le plus ambitieux et le plus passionnant au monde, une destination de luxe créée autour de l'un des derniers trésors naturels cachés du monde. Dirigé par la Red Sea Development Company (TRSDC), il est situé sur la côte ouest de l'Arabie saoudite, entre les villes d'Umluj et d'Al-Wajh, et s'étend sur 28 000 km² de terres et d'eaux vierges, dont un vaste archipel de plus de 90 îles. Son île principale, l'île de Shurayrah, en forme de dauphin, sera la porte d'entrée du projet de la mer Rouge, établissant la norme en matière d'architecture révolutionnaire et de conception durable. Le pont de Shurayrah deviendra l'un des principaux points d'accès des visiteurs sur l'île depuis le continent.

La TRSDC a désigné Archirodon, un spécialiste des contrats maritimes, pour concevoir et construire ce pont symbolique. L’ouvrage aura une longueur de 1,2 km. Un chantier de préfabrication pour les sections du pont a été établi près de la côte pour minimiser les coûts de transport des matériaux, le béton étant fourni par des centrales sur site.

Archirodon, un spécialiste des contrats maritimes a fait appel à Mammoet pour le transport des 60 segments permettant la construction du pont reliant le continent à l'île de Shurayah.

Crédit image: mammoet.com

Archirodon, un spécialiste des contrats maritimes, a fait appel à Mammoet pour le transport des 60 segments permettant la construction du pont.

Pour assurer le transport et l'installation de 60 segments de poutres de pont et de poutres de rive préfabriquées sur les piliers, Archirodon a fait appel au constructeur américain Mammoet. Initialement, le client envisageait d'installer les sections de pont par SPMT sur une barge avec l'aide des vérins de suspension de SPMT pour soulever puis abaisser les segments préfabriqués sur les appuis du pont.

Après avoir étudié le projet plus en détail, l'équipe d'ingénieurs de Mammoet a proposé une autre méthode d'installation en utilisant une grue mobile flottante, Le mnodèle MTC 15 est positionnée sur une barge, créant ainsi une jambe de force flottante conteneurisée d'une capacité de 500 t et d'une portée de 30 m. Cette méthode d'installation permettrait au client de réaliser des économies de temps significatives, puisqu'elle lui permettrait de construire le pont plus rapidement en installant une section par jour au lieu d'une en deux jours, et d'apporter plus de flexibilité et de précision aux opérations. 

La grue MTC 15 est livrée dans des conteneurs d'expédition standard et peut être facilement expédiée dans n'importe quel port, puis assemblée et érigée en quelques jours. La barge de classe 210 d'Archirodon avec une charge de pont appropriée était disponible sur le site, ce qui a permis de minimiser les coûts associés à la mobilisation d'une nouvelle barge, et de réduire les dommages environnementaux en utilisant des ressources locales facilement disponibles. 
Le MTC 15 a été expédié vers le port de Yanbu, où il a été rapidement assemblé sur la barge avant d'être acheminé vers le site du projet à Umluj, où sa flèche a été levée, prête à soulever les sections du pont de 400 t. 

Levage à quatre points
Au chantier de préfabrication, le portique hydraulique SBL1100 de Mammoet, un système de levage à quatre points, soulève une section et la place en toute sécurité sur des SPMT pour la transporter vers une nouvelle jetée temporaire. À la jetée, la grue MTC-15 sur la barre soulève le segment des remorques, le place sur la proue alors qu'il est accroché à un crochet, puis le fait flotter vers la zone d'installation. Une fois sur place, le segment est habilement placé sur les paliers des traverses des piliers et la grue flottante retourne chercher la section suivante pour répéter le processus. 

Fonds marins protégés
Tous les travaux de transport et d'installation sont effectués de jour afin de protéger un habitat marin sensible. La MTC 15 a également été construite en réutilisant des pièces provenant de grues précédentes, ce qui réduit son empreinte écologique. L'utilisation de sable ou d'eau sur place pour le ballast réduit encore l'impact sur l'environnement. 

Une fois achevé en 2030, le projet comprendra 50 hôtels, avec jusqu'à 8000 chambres et environ 1300 propriétés résidentielles sur les 22 îles et les six sites intérieurs. Ce projet permettra de créer une station balnéaire de classe mondiale qui attirera les touristes nationaux et internationaux pour leur faire découvrir les richesses inexploitées de l'Arabie saoudite, ce qui ouvrira de nouvelles perspectives pour le secteur du tourisme dans le Royaume.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.