15:11 TECHNIQUE

Quatre établissements scolaires fribourgeois touchés par le radon

Teaserbild-Quelle: Etat de Fribourg

Les analyses menées dans les écoles fribourgeoises ont parlé. Quatre établissements souffrent des émissions de radon, un gaz radioactif issu de la désintégration de l’uranium présent naturellement dans les sols. Les écoles devront prendre des précautions.

Représentation des flux principaux influençant la concentration en radon dans les bâtiments.

Crédit image: Etat de Fribourg

Le radon s’invite dans les bâtiments depuis le sous-sol.

Le Centre romand de la qualité de l’air intérieur et du radon CROQ’AIR de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA) a mené 267 mesures de radon dans les sous-sols et les rez-de-chaussée des écoles primaires de 23 communes fribourgeoises. Quatre établissements ont révélé des teneurs en gaz supérieures à la valeur limite. Les analyses devront être intensifiées prochainement, indique le canton de Fribourg dans un communiqué.

Le radon est bien connu dans les bâtiments, surtout dans l’arc jurassien, La moyenne des mesures de la teneur de ce gaz se situe à 109 becquerels par mètre cube (Bq/mᶟ). Selon l'Ordonnance fédérale sur la radioprotection, un niveau de référence de 300 Bq/mᶟ s'applique pour la concentration de radon dans les locaux où des personnes séjournent régulièrement durant plusieurs heures par jour.

Pas de risque immédiat pour la santé
Quatre établissements scolaires fribourgeois fortement fréquentés dépassent en moyenne cette limite. La concentration de radon peut varier, par exemple entre le jour et la nuit. Des analyses doivent dès lors être poursuivies sur place pour évaluer plus précisément si ce dépassement est également confirmé lorsque le bâtiment est occupé par des élèves et des enseignants. Il n'y a pas de risque immédiat pour la santé des utilisateurs des locaux concernés, c'est pourquoi aucune mesure n'est nécessaire dans l'intervalle. Si les analyses confirment la concentration de radon, les locaux devront être assainis dans un délai de 10 ans.

Les communes concernées ont été informées des résultats de l’étude et les autres écoles et jardins d’enfants du canton devront réaliser des mesures du radon, en conformité avec la législation fédérale

200 à 300 victimes par an
Selon l’Office fédéral de la santé publique, le radon fait entre 200 et 300 victimes chaque année en Suisse. Il est la principale cause de cancer du poumon après le tabagisme. Des études ont montré que les risques augmentent avec l’accroissement de l’exposition moyenne au radon sans qu’il n’existe de seuil au-dessous duquel l’exposition à ce gaz est sans danger.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Emil Frey Chavannes

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.